3.256 entreprises accompagnées par Bpifrance Bourgogne-Franche-Comté en 2023

Publié le 22/04/2024 - 18:00
Mis à jour le 25/04/2024 - 15:32

Avec une enveloppe de 748 millions d’euros, Bpifrance Bourgogne-Franche-Comté a soutenu près de 3.260 entreprises en 2023. Quels sont les secteurs les plus concernés ? Quel bilan tirer de l’année écoulée et quelles sont les perspectives 2024 ? Marc Auloge, directeur régional Bpifrance Bourgogne-Franche-Comté, nous en parle…

"L’activité 2023 a été très dynamique d’une manière générale. Nous avons déployé 748 millions d’euros de financements dans le territoire qui ont induit des interventions des partenaires bancaires, et cela, jusqu’à 2 milliards en Bourgogne-Franche-Comté", explique Marc Auloge, directeur régional Bpifrance Bourgogne-Franche-Comté.

Et d’ajouter : "Cette traction a été largement permise par le déploiement des axes stratégiques et tout particulièrement la transition écologique".

Nouveau record du soutien à l’innovation avec le déploiement de France 2030 par Bpifrance à hauteur de 95 M€ sur l’année 2023 en région Bourgogne-Franche-Comté (+14%), porté par le financement de projets stratégiques, la montée en puissance des appels à projets sectoriels et l’accélération du déploiement des nouveaux dispositifs en faveur de l’industrie.

L’importance de la transition écologique des entreprises

BpiFrance Bourgogne-Franche-Comté a mené une campagne afin d’inciter les chefs d’entreprise à entreprise leur transition. Ainsi, 33 millions d’euros ont été adressés à ces derniers "pour se verdir’, indique M. Auloge.

Ce travail a également été mené à travers France 2030 (plan de 54 milliards d'euros déployés sur 5 ans par l’Etat afin de développer les technologies innovantes et/ ou le soutien à la transition écologique). 38 millions ont été déployés en Bourgogne-Franche-Comté dans le cadre d’appel à projets nationaux (10 millions ont été déployés en Bourgogne-Franche-Comté dans les concours).

Toujours dans un souci de transition écologique, 70 entreprises sont également entrées dans le dispositif du "Coq vert".

Les secteurs les plus accompagnés

L’industrie arrive en tête du classement des secteurs les plus accompagnés par Bpifrance : "Nous sommes dans un territoire industriel, notamment en Franche-Comté . Nous avons focalisé une importante partie de notre activité sur ce secteur", explique le directeur.

À la deuxième place, on retrouve la construction et en troisième position les transports puis le commerce et enfin l’hébergement et la restauration.

L’accompagnement de Bpifrance a été davantage effectué sur les TPE- PME avec plus de 80 % des financements de BPI France.

© BpiFrance Bourgogne Franche-Comté.

On note une dynamique accrue du développement du métier de l’accompagnement, avec 32 nouvelles entreprises accélérées en Bourgogne-Franche-Comté et un niveau record des missions de conseil pour atteindre 256 missions en soutien aux dirigeants de la région dans leurs projets de transition climatique et de réindustrialisation.

Un partenariat fort avec la Région

"Nos relations avec la région sont excellentes. Nous partageons de nombreux projets ensembles. En 2023, nous avons une forte activité dans tous les domaines, à la fois dans l’innovation avec "France 2030 régionalisée" mais aussi avec le "prêt relance" qui a malheureusement pris fin cette année", précise Marc Auloge.

Et d’ajouter "la garantie Feder, délivrée par la Région, a permis aux entreprises d’accéder à une quantité de garanties importantes sans coût".

En 2023, la Région et Bpifrance ont maintenu leur soutien financier intense à destination des entreprises. Les dispositifs partenariaux mis en place ont permis à 425 entreprises de mobiliser au total 71 M€ de financements. Ces interventions se sont principalement appuyées sur les Prêts Relance mis en place pour les TPE & PME, qui représentent 46 M€ de prêts en 2023 au bénéfice de 244 entreprises et sur la garantie régionale des prêts bancaires.

Quelles perspectives pour 2024 ?

"Nous constatons que 2024 démarre moins vite que 2023 (…) beaucoup de chefs d’entreprises attendent que les taux soient moins forts. Nous avons également une inflation. Les projets ne manquent pas, le passage à l’acte dépend quand même de cette baisse de taux qui est annoncée. Cela crée de l’attentisme même si l’on voit beaucoup de projets dans beaucoup de domaines", conclut le directeur régional Bpifrance Bourgogne-Franche-Comté.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.08
légère pluie
le 27/05 à 21h00
Vent
0.52 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
83 %