Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Incendie de l'Hôtel de Ville : la colère "froide" de Jean-Louis Fousseret

photos ©damien poirier - cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
Interview

En déplacement en Russie à Tver, une ville jumelée avec la capitale comtoise, Jean-Louis Fousseret se tient régulièrement informé de la situation après l'incendie criminel au cocktail Molotov de l'Hôtel de Ville de Besançon. Il se dit révolté et en colère face à cet acte qui, même s'il est isolé, s'attaque au symbole de la République. Il nous a répondu par téléphone en fin de journée depuis Moscou.

Publicité

maCommune.info Quand avez vous appris la nouvelle de l'incendie de l'Hôtel de Ville ?

Jean-Louis Fousseret : J’ai été averti de l’incendie au moment où l’avion s’apprêtait à décoller pour la Russie, alors que j’allais éteindre mon téléphone. De fait, je vais écourter mon voyage et rentrer dimanche à Besançon. Si l’incident était survenu une heure plus tôt, je ne serais pas parti… 

Quel est votre sentiment après cet acte qui, c'est confirmé, est bien d'origine criminelle ? 

C’est la révolte qui m’anime actuellement, une colère froide par rapport à un homme qui s’attaque aux symboles de la République. C’est inacceptable, je suis heureux qu’il n’y ait pas eu de blessé, mais aussi que les pompiers aient reussi à maitriser rapidement le feu. Je félicite également la police qui a fait le nécessaire. Grâce à elle, ce triste individu, ce criminel a été mis hors d’état de nuire.  

Il avait visiblement déjà menacé la ville…

Oui. Il était déjà venu à la mairie, nous avions déjà déposé deux plaintes contre lui la semaine dernière. C’est quelqu’un qui a certainement un passé judiciaire, un passé psychiatrique. Je souhaite préciser qu'il s'agit d'un acte isolé d’une personne dérangée. Ce n’est pas un attentat anonyme. Mais cela n’excuse rien. S’attaquer à la République, à l’hôtel de ville, à la Maison commune, cela est inacceptable.  J’espère qu’il va être durement puni et très fortement condamné. Il aurait pu prendre la vie du personnel qui, sur place, a été remarquable pour son sang froid. J’apporte le soutien à celles et ceux qui sont intervenus et je tiens à féliciter également les personnes qui sont intervenues au risque de leur vie pour tenter d’éteindre l’incendie.  Pour l’instant, nous sommes dans l’émotion…

Qu'en est-il des dégâts ?

La mairie est gravement endommagée pour plusieurs semaines. Le bas est détruit, l’hôtel de ville, mais pas l’office de tourisme ni le premier étage où se trouve la salle des mariages et la salle du conseil municipal.  Mais les travaux de nettoyage et de remise en état s’annoncent conséquents. Plusieurs centaines de milliers d’euros seront investis.  Au premier étage, il y avait également des oeuvres d’art, mais qui visiblement, n'auraient pas trop souffert. 

(Propos recueillis par Sarah Andersen) 

Damien
© damien poirier

Autres faits divers

4 décembre 2016 à 07:56

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Jeu, 8 Décembre 2016 20h00 - Ven, 9 Décembre 2016 0h00
CONSERVATOIRE À RAYONNEMENT RÉGIONAL - Besançon
Ven, 2 Décembre 2016 14h00 - Ven, 9 Décembre 2016 18h00
LES INVITES AU FESTIN - Besançon
Sam, 3 Décembre 2016 11h00 - Ven, 9 Décembre 2016 19h00
-
Mar, 6 Décembre 2016 10h00 - Ven, 9 Décembre 2016 19h00
L'ESPACE - PLANOISE - Besançon
Ven, 9 Décembre 2016 17h00 - 19h00
Maison de Velotte - Besançon