Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Jean-Pierre Chevènement appelle à "refuser tout amalgame"

#CharlieHebdo : le président JP Chevènement, représentant du Mouvement républicain et citoyen, se sont entretenus ce vendredi 9 janvier © Elysée compte twitter - cliquez sur l'image pour agrandir
Jean-Pierre Chevènement ©roman mCi - cliquez sur l'image pour agrandir
Mélenchon reçu par François Hollande © twitter Elysée - cliquez sur l'image pour agrandir

Après avoir été reçu par François Hollande, le président de la République, Jean-Pierre Chevènement, président du Mouvement républicain et citoyen (MRC) a appelé à "refuser tout amalgame si on veut mener le combat à bonne fin, c'est-à-dire éradiquer les groupes terroristes". Jean-Luc Mélenchon, le leader du Parti de gauche, a également été reçu à l'Elysée et appelle à la "fraternité républicaine".

Publicité

Jean-Luc Mélenchon appelle "chacun et chacune a faire preuve de sang-froid, de discernement et de farouche volonté de fraternité républicaine (...), notre ligne de défense commune", a-t-il lancé devant la presse sur le perron du palais présidentiel. L'ancien candidat du Front de gauche à l'élection présidentielle a appelé à être les "plus nombreux possible à se serrer les coudes" pour "défendre la liberté d'expression, cela a été dit, mais pas seulement, la liberté d'expression avec le sens que lui donnait l'équipe de Charlie Hebdo""Il faut faire honneur a cette liberté de penser et la proclamer comme un droit absolu, notamment le droit d'être irréligieux", a-t-il enchaîné.

 Pour Jean-Luc Mélenchon, il s'agit de faire preuve de "discernement, de ne pas se laisser emporter par la passion avec la pente qu'elle finit toujours pas construire et qui conduit à la désintégration de la République""Nous avons des lois", "elles punissent les assassins", a-t-il dit. "Nous ne ferons pas l'erreur de nommer terroristes des gens qui ne nous terroriseront pas", a-t-il ajouté. "Car le message aujourd'hui des Français est clair: quoi qu'ils fassent, où qu'ils frappent, nous n'aurons pas peur", a ajouté Jean-Luc Mélenchon. "Il n'y a qu'un seul camp, la République, la loi et de l'autre côté des meurtriers", a-t-il affirmé.

Alexane

Votre météo avec

Evénements de paris