Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le poissonnier travesti s'exhibe dans sa vitrine et est convoqué au tribunal

©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
INSOLITE

Un poissonnier du Pas-de-Calais passablement éméché a été convoqué devant le tribunal correctionnel de Béthune le 13 février 2014 pour s'être exhibé dans sa vitrine, où il apparaissait en tenue de travesti.

Publicité

Ce sont des passants qui ont alerté mardi 16 décembre 2014 le commissariat de la commune d'Auchel après avoir vu dans sa vitrine le commerçant de 48 ans qui exhibait "ses attributs" pendant la fermeture de mi-journée.
Lorsqu'ils se sont retrouvés face à cet homme coiffé d'une perruque, habillé d'une guêpière avec des seins en mousse et des bas résille, les policiers "sont tombés des nues", selon cette source.
Contrôlé à plus d'1,5 gramme d'alcool dans le sang, l'homme, "qui aime se travestir", a été placé en cellule de dégrisement avant d'être entendu.
Lors de son audition, ce poissonnier, qui avait ouvert son commerce une semaine auparavant, a invoqué, penaud, "la pression du chiffre, les fêtes de fin d'année, beaucoup de commandes", semblant décrire dans ses agissements un "dérivatif".
"Il ne s'est pas rendu compte qu'il se trouvait dans son étal, il pensait être dans son bureau", a expliqué la police.
L'exhibition sexuelle est punie en théorie jusqu'à un an de prison et 15.000 euros d'amende, mais la peine devrait être nettement moins lourde, le poissonnier ayant accepté une procédure de plaider-coupable.

(Source AFP)

Léon

Autres faits divers

15 décembre 2017 à 20:32
14 décembre 2017 à 18:46
13 décembre 2017 à 10:57

Votre météo avec