Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Régionales: comment développer le tourisme en Bourgogne Franche-Comté ?

©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
le comparatif des programmes

Comment insuffler une nouvelle dynamique au tourisme en Bourgogne Franche-Comté ? Les candidats aux régionales ont leurs petites idées et dévoilent leur programme.

Publicité

FN : Sophie Montel

Le tourisme est créateur d’emplois (via l’hôtellerie et la restauration notamment), il convient donc de développer les formations qui correspondent aux besoins de ce secteur d’activité. Les liens entre les acteurs régionaux du tourisme et du patrimoine doivent être intensifiés.

Concernant les deux projets de Center parcs (en Saône-et-Loire et dans le Jura), on peut se demander si la Bourgogne/Franche-Comté a vraiment besoin de deux structures distantes de moins de 200 kilomètres ? Ensuite Pierre et Vacances est-il en mesure de garantir aux collectivités territoriales qui investiront des millions d’euros dans ces deux projets, que les travaux seront réalisés par des entreprises locale et que les travailleurs embauchés ne seront pas majoritairement des travailleurs détachés ? Si des emplois sont créés, on sait aussi que l’implantation de telles structures tend à faire disparaître l’offre touristique, l’hôtellerie et la restauration (et donc les emplois) aux alentours.

UPR : Charles Henri Gallois

Développer un tourisme durable afin de préserver la beauté et la richesse des paysages et du patrimoine naturel de la région

Améliorer la connaissance du patrimoine régional, notamment en promouvant les visites scolaires

UDI-LR-DVD : François Sauvadet 

Le tourisme est un formidable vecteur de développement économique qui concerne 42 000 emplois en Bourgogne Franche-Comté.

Avec  3 500 monuments historiques, un patrimoine naturel exceptionnel du parc du Morvan au Haut-Jura ou nos savoir-faire gastronomique et viticole, notre région possède d’énormes attraits qu’il faut davantage valoriser.

  • La Région veillera à la promotion et à la complémentarité des destinations. Il n’est pas question de créer une nouvelle « marque » Bourgogne Franche-Comté, trop coûteuse, mais de s’appuyer sur celles qui existent.
  • Nous créerons un Pass Unesco dédié à la valorisation des 8 sites bénéficiant de ce label en partenariat avec celui de Suisse.
  • Nous aiderons les Départements à achever la Véloroute 6 qui traverse notre région sur 647 km et structurerons l’offre touristique autour de cette « voie d’intérêt régional ».

La Région renforcera ses investissements pour le développement des hébergements marchands et leur adaptation à l’offre touristique régionale ainsi que son aide aux stations de ski. 

Alliance Écologiste Indépendante : Julien Gonzales

Notre Région, de par son histoire, sa culture, sa diversité, son relief, possède de nombreux atouts. Le tourisme contribue fortement à l’aménagement et à la structuration du territoire. Il permet de créer du lien et de faire émerger une identité régionale.

  • Nous privilégierons un tourisme de proximité respectueux de l’environnement et de la biodiversité et créateur d'emplois touristiques. Nous encouragerons le développement du tourisme à vélo (création de voies vertes) et la création de nouveaux circuits de randonnées. La Région s’engagera à promouvoir l'accueil à la ferme, le tourisme vert et bio, notamment par des subventions pour la création et la rénovation d'hébergements sur des critères d'éco-habitat.
  • Des savoir-faire artisanaux et artistiques seront mis en valeur avec la création de circuits touristiques de découverte. Nous soutiendrons l’ouverture de nouveaux musées dans les Parcs Naturels Régionaux afin de valoriser la richesse de notre patrimoine régional. Nous ne donnerons aucune subvention au tourisme artificiel et de masse, comme les projets de Center Parcs ou le gouffre financier du MuséoParc Alesia.

EELV : Cécile Prudhomme

Le tourisme est une part importante de l'économie de la Bourgogne Franche-Comté. Nous voulons un tourisme qui valorise l'exceptionnel patrimoine naturel et culturel de la Bourgogne Franche-Comté. Le tourisme doit permettre de générer des ressources pour protéger l'environnement et préserver le patrimoine historique.

Nous voulons favoriser un « tourisme vert » comme le cyclotourisme, qui permet de faire vivre les cœurs de village, le commerce local, les artisans, les gîtes, campings et petit hôtels. Nous voulons préparer le conversion du tourisme de montagne, pour sortir progressivement de l'économie de la neige.

Nous sommes opposés au tourisme « hors-sol » des Center Parcs et des aéroports locaux, qui crée des emplois précaires, consomme des terres agricoles et de l'énergie, coûte cher aux collectivités sans retombées économiques pour le territoire.

L'Alternative à gauche : Nathalie Vermorel

L’entretien du patrimoine historique, une offre culturelle de qualité, la valorisation de sa gastronomie sont les piliers du développement touristique durable, accessible à un large public, y compris local. Les politiques touristiques actuelles se soumettent aux offres standards des grands opérateurs touristiques qui visent principalement une clientèle aux moyens financiers élevés, avec des projets aux retombées financières locales plus qu’incertaines. Le tourisme social est laissé pour compte, comme le montre la vente au plus offrant du village de vacances de Lamoura à un opérateur privé, dont le projet touristique est flou. 

Nous proposons :

  • l’organisation d’un référendum des Bourguignons et Franc-Comtois sur les deux projets de Center parc de Saône et Loire et du Jura auxquels nous sommes opposés, en raison de leur financement consommateur de fonds publics pour le plus grand bénéfice des actionnaires d’une multinationale, de leurs conséquences écologiques sur la biodiversité et l’usage de l’eau, nous demandons sur l’ensemble de la région Bourgogne-Franche-Comté sur ces deux projets.
  • de soutenir les projets portés par des acteurs du territoire préservant la richesse écologique et travaillant à des structures à taille humaine, avec le souci d’un développement local durable, pour les emplois comme pour l’environnement. 
  • de mener politique touristique cohérente évitant la mise en concurrence des structures existantes et les aidant à s’adapter aux nouveaux besoins des touristes.

Lutte Ouvrière Claire Rocher

Lutte Ouvrière n'a pas répondu à nos questions dans le détail des programmes  :  "Il est évident que nous ne serons pas élus à la tête de la Région et que nous nous élevons contre tous ces politiciens qui ne sont pas avares de promesses. Promesses qu’ils jettent aux oubliettes sitôt élus. Ces élections sont politiques et il est important qu’un courant ouvrier, un courant communiste se fasse entendre à travers les élections régionales de décembre".

Debout la France : Maxime Thiebaut

Développer le tourisme en s’appuyant sur :

  • les sites et curiosités naturels de notre région, en Franche-Comté en particulier : montagnes, lacs, forêts, cascades, grottes, et aux activités qui y sont liées: sports d’hiver, randonnées ; 

  • les monuments et lieux historiques qu'ils soient ou non religieux : tel que le Fort des Rousses, Salin les Bains son musée du sel, la maison de Pasteur, la citadelle de Besançon, la Saline Royale d’Arc et Senans tous deux sites UNESCO ; 

  • le patrimoine agricole, œnologique et alimentaire : vignobles du Jura, de Bourgogne, du Beaujolais, fruitières à Comté et caves d’affinage, tuyés de fumage de la charcuterie. 
Profiter de nos cours d’eau pour développer le tourisme fluvial 
Aider au développement d’une offre culturelle important, festival de musique, orchestres et manifestation folkloriques. 
Inciter dans les centres principaux de la région à un accueil de congrès importants. 
Pour attirer de nombreux visiteurs, il est nécessaire de développer une offre hôtelière importante, mais aussi de développer les gites et des chambres d’hôtes, pour répondre aux besoins. 
Le cas particulier des deux Center Parcs qui sont actuellement à l’étude. L’un aux alentours de Poligny dans le Jura. L’autre en forêt du Rousset en Saône-et-Loire. Des débats publics sont actuellement en cours dans les deux cas. 


La politique touristique doit s’évaluer projet par projet avec intelligence. C’est pourquoi, par exemple, nous considérons comme inopportune la construction d’un Center Parcs à Poligny, mais nous n’excluons pas celui du Rousset. Il faut néanmoins être très vigilant quant au montage juridico-financier de tels projets.

 MoDem : Christophe Grudler

Notre patrimoine historique et nature est l’un des premiers de France. Nos sites culturels sont d’exception et connus mondialement au travers des labels UNESCO. C’est l’un des secteurs qui prioritaire de notre économie locale.

Voici 3 points forts :

  • Faire de notre Région LA destination touristique majeure en France en s’appuyant sur l’art de vivre régional, gastronomie et culture viticole, et établir des destinations touristiques basées sur notre patrimoine naturel et historique (doubler le nombre de touristes d’ici 2030)
  • Faire du Comité régional de tourisme (CRT) Bourgogne-Franche-Comté un cœur de réseau d’ambassadeurs afin de créer un outil de promotion touristique et territoriale de grande notoriété
  • Développer les différents types d’hébergement, la mise en réseau des professionnels et la centralisation des réservations au niveau régional pour mieux mutualiser et mieux identifier notre destination touristique

Union de la gauche (PS…) : Marie-Guite Dufay

Nous soutiendrons un tourisme de proximité et de qualité, gage d’attractivité et de développement économique, avec un Comité régional du tourisme unique Bourgogne Franche-Comté.

Nous soutiendrons une politique d’itinérance avec des grands circuits et un itinéraire reliant les 6 sites UNESCO ainsi qu’un « Pass Culturel Bourgogne Franche-Comté ».

Nous voulons aussi favoriser une offre touristique accessible à tous. Les touristes du monde entier attirés par les grands vins et la gastronomie, l’horlogerie, les établissements thermaux. Les familles, avec les deux projets de Center Parcs en Saône-et-Loire et dans le Jura, en restant extrêmement vigilant sur la protection de l'environnement. Mais aussi le tourisme plus social et familial, notamment en sauvant et en relançant l’activité du Village de Vacances de Lamoura dans le Haut-Jura. 

  • Les programmes des candidats sont présentés dans l'ordre de présentation des panneaux électoraux.  
Damien

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ