Le pont aérien médical Dijon-Nevers évolue avec un nouveau prestataire

Publié le 02/05/2024 - 17:57
Mis à jour le 07/05/2024 - 15:56

Ce jeudi 2 mai 2024, le maire de Nevers, Denis Thuriot a informé que le dispositif Flying Doctors, ligne aérienne médicale Dijon-Nevers évolue avec un nouveau prestataire, la compagnie aérienne française ''Revolution’air''.

 ©
©

Pour pallier la pénurie de médecins sur son territoire, Denis Thuriot, maire de Nevers, a instauré, en janvier 2023, une liaison aérienne permettant à des médecins du CHU, libéraux et du Centre régional de lutte contre le cancer Georges-François Leclerc de Dijon, de venir soigner des citoyens de la Nièvre.

La compagnie ''Revolution'air'' a été retenue car elle répondait le mieux au cahier des charges de l'appel d'offre, notamment sur les points suivants :

  • Meilleure flexibilité des demandes et possibilité de rotation Dijon-Nevers, grâce à des avions de plus petite capacité.
  • Economie. Plus légers et plus petits, l'avion DA62 consomme près de 50% de carburant en moins que le précédent.
  • Réduction de l'emprunte carbone avec deux fois moins d'émissions CO2 par trajet.

Le jour de rotation est maintenu le jeudi avec une durée de vol de 45 minutes.

''15 mois après que nous ayons mis en place cette mesure d’urgence pour renforcer les équipes médicales de l’hôpital, il est fort de constater que le dispositif des Flying Doctors est toujours nécessaire à Nevers, et même encouragé par le CHU de Dijon. La santé des habitants de l’agglomération et de la Nièvre reste prioritaire. Notre situation géographique, à une extrémité de cette grande Région Bourgogne Franche-Comté, nous oblige à trouver des solutions pour soigner rapidement les patients trop éloignés du CHU de Dijon.'' Denis Thuriot – Maire de Nevers, président de Nevers agglomération, conseiller régional de Bourgogne Franche-Comté et président du Comité de surveillance du CHAN.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 25.32
couvert
le 20/06 à 15h00
Vent
2.5 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
69 %