Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Un homme grièvement blessé à coups de marteau après une altercation au volant

encore un coup de marteau !

Décidémment, le marteau est une arme envogue. Après l'agression au marteau à la terrasse d'un restaurant lundi à Besançon, on homme de 40 ans a été à son tour grièvement blessé à coups de marteau sur la tête jeudi à Bar-le-Duc (Meuse) par deux frères, dont l'un avait pris part à une futile altercation en voiture avec la victime quelques heures plus tôt.Le pronostic vital de la victime, qui a été transportée vers le centre hospitalier de Nancy, est engagé.

Publicité

Une altercation avait eu lieu jeudi midi entre trois automobilistes, avec échanges d'insultes et doigts d'honneur. "L'un d'entre eux a ensuite exhibé une clé anglaise pour menacer les autres automobilistes", a expliqué le procureur de Bar-le-Duc, Rémi Coutin.

Vers 19h, celui qui avait exhibé la clé rentrait à son domicile avec son épouse lorsque deux frères, dont l'un avait participé à l'altercation, l'ont roué de coups de marteau, notamment sur la boîte crânienne, "défoncée" selon le certificat médical établi par les médecins. Une tierce personne a par ailleurs menacé l'épouse qui a assisté à la 
scène, en la dissuadant d'appeler les forces de l'ordre.

"l'intention homicide ne fait pas de doute"

Les deux frères se sont ensuite enfuis, avant que l'aîné, âgé de 34 ans, ne se présente au commissariat de la ville vers 0h30. Son frère cadet, âgé de 28 ans, est toujours en fuite.

"Nous ne savons pas ce qu'il s'est passé l'après-midi, ce qui pourrait nous permettre de retenir ou non la préméditation", a indiqué M. Coutin, pour qui "l'intention homicide ne fait pas de doute". Le service régional de police judiciaire (SRPJ) de Nancy, chargé de l'enquête, recherche par ailleurs le troisième automobiliste pour préciser les circonstances de l'altercation.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les auteurs présumés et la victime se connaissaient "au moins de vue".  Une information judiciaire doit être ouverte samedi au pôle de l'instruction de Nancy.

Damien

Autres faits divers

15 décembre 2017 à 20:32
14 décembre 2017 à 18:46
13 décembre 2017 à 10:57

Votre météo avec

Evénements de nancy