Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Un projet d'e-santé de Bourgogne Franche-Comté retenu au niveau national

Photo d'illustration © photl - cliquez sur l'image pour agrandir
Pour soigner demain

Le projet eTICSS, pour eTerritoire Innovant Coordonné Santé Social, piloté par l’Agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté, fait partie des cinq projets retenus dans le cadre du programme national "Territoire de Soins Numérique".

Publicité

C'est le consortium industriel composé de l’intégrateur CSC et de l’éditeur Orion Health, intervenant en co-traitance, qui sera chargé de développer les solutions technologiques de la plateforme de services eTICSS. L'idée étant d'améliorer la coordination entre professionnels et les parcours santé/social grâce à des organisations innovantes.

"La plateforme eTICSS s’adressera aux patients comme aux professionnels des secteurs sanitaire, médico-social et social", prévient l'ARS dans un communiqué. Parmi les services qu'elle proposera, on retrouvera :

  • le partage et l’échange des informations concernant le patient, en particulier entre la ville et l’hôpital,
  • un centre territorial d’information et d’orientation (notamment en appui des professionnels pour la prise en charge des cas complexes),
  • un dossier de coordination de l’usager, interfacé avec les logiciels métiers des professionnels,
  • des outils de suivi du patient,
  • un agenda partagé de l’usager et des professionnels,
  • un carnet de vaccination électronique,
  • des outils numériques au service de l’éducation thérapeutique.

Des informations médicales transmises à distance

eTICSS couvre déjà le territoire pilote du Nord de la Saône-et-Loire, qui compte plus de 350.000 habitants et sera généralisé à l'ensemble de la région. Des objets connectés validés (pèse-personne, glucomètre, etc.) seront sélectionnés et adjoints à la plateforme fin 2016, afin de faciliter la transmission de constantes cliniques à distance, depuis le domicile.

Hannah