Plus de 25.000 abonnés coupés du monde d'internet sur Besançon et sa région

Publié le 21/03/2013 - 13:43
Mis à jour le 21/03/2013 - 21:20

Ce jeudi 21 mars au petit matin, une pelleteuse a sectionné plusieurs câbles de fibre optique rue de Belfort à deux pas du nouveau rond point en contrebas de la gare Viotte. Plus de 25.000 clients sont privés d’internet — et donc de téléphone en cas de dégroupage total — sur Besançon, Valdahon, Ornans, etc. Pas de retour à la normale avant la soirée… 

Besançon : Coupure internet 21 mars 2013 par macommune_info

C'est en cas de coupure prolongée que l'on se rend compte combien Internet fait partie de nos vies quotidiennes, au bureau, à la maison. Ce jeudi matin commençait pourtant si bien, sous le soleil. De quoi revigorer les ardeurs des ouvriers du chantier du tram qui de plusieurs coups de pelleteuse ont littéralement explosé le béton et les canalisations dans lesquelles passent les précieux câbles de fibre optique. Les ouvriers ont démarré le chantier vers 7h30. C'est aux alentours de 7h45 que l'incident s'est produit... 

Quatre câbles arrachés et 96 fils de fibre coupées...

Orange, propriétaire du réseau, a immédiatement été alerté. Cinq techniciens sont sur place depuis le milieu de la matinée, mais il faut attendre la livraison de fibre optique en provenance de Dijon pour pouvoir commencer les réparations et la fibre sur 150 mètres environ.  Dans un premier temps, la panne était estimée à 15.000 abonnés, mais les techniciens ont découvert à la mi-journée qu'un quatrième câble de haute capacité était également sectionné. On estime à environ 25.000 le nombre d'abonnés impactés, quel que soit leur opérateur. Autre conséquence indirecte : le réseau mobile et 3G connait quelques saturations par intermittence. 

Pas de retour d'internet avant ce soir... 

Orange ne prévoit pas de retour à la normale avant la soirée. Les agents vont tenter une mutation de plusieurs liqnes afin que certains clients retrouvent une connexion plus rapidement mais impossible de savoir combien précisément. 

Les services clients des différents fournisseurs d'accès à Internet (FAI) n'ont pas fini de sonner. Nous vous retiendrons informés de l'avancée des réparations... 

C'est la quatrième panne chez Orange ayant pour cause le chantier du tramway de Besançon.

 

Dans quelques minutes :la vidéo de Daniel Bonnet, délégué régional Orange en Franche-Comté. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

J’ai testé pour vous une « nocturne » aux Jeux de la Comté à Besançon

Où peut-on jouer aux jeux de société à Besançon ? Une question que je me suis posé dès mon arrivée dans la ville cet été. Heureusement, je n’ai pas eu à chercher bien loin, puisque les Jeux de la Comté, magasin spécialisé situé rue Battant, m’a immédiatement parlé de leurs nocturnes, organisées chaque vendredi soir. L’occasion parfaite de tester, pour vous, l’une d’entre elles !

Château du Clos de Vougeot : une 4e édition internationale pour le championnat du monde de l’œuf en meurette

Les 8 et 9 octobre prochains, le célèbre château du Clos de Vougeot, à quelques kilomètres de Dijon, accueillera la 4e édition du championnat du monde de l’œuf en meurette. Des chefs locaux et internationaux seront présents. L'événement sera accessible au public.

Crise énergétique : la Ville de Besançon va devoir faire des coupes budgétaires, mais lesquelles ?

La maire de Besançon, accompagnée de 11 membres de la majorité municipales, a convié les médias locaux à une conférence de presse sur la forte augmentation du prix de l’énergie et ses conséquences sur le service public. À ce jour, la Ville de Besançon doit trouver des solutions pour économiser 8 millions d’euros sur sa facture de 2023. Quoi qu’il en soit, comme dans d’autres communes, des coupes budgétaires seront envisagées, mais lesquelles ? Fermeture des musées plusieurs jours par semaine ? Un marché de Noël annulé ou plus sobre ? Des extinctions de l’éclairage des équipements sportifs ?

YPSTÉ et Somewhere : deux bisontins se retrouvent autour du thé, du café et de l’écoresponsabilité

Nicolas Girard, 26 ans, fondateur d'YPSTÉ, est un passionné de thé. Pour Ophélie Braillard, 31 ans, propriétaire de Somewhere, torréfaction artisanale située rue des Tamaris à Besançon, c'est le café. Fin 2020, les deux bisontins, désormais amis, ont décidé de s'associer lors de la génèse de leurs deux projets. Tous deux sont unis par un même engagement : l'écoresponsabilité.

Besançon : un nouveau système de collecte des cartons testé au centre-ville

Dans le but de limiter l’envahissement des espaces publics par ces cartons toujours plus nombreux, Grand Besançon Métropole et la Ville de Besançon testent actuellement sur quatre adresses du centre-ville des points d’apports volontaires spécifiques (PAV) en remplacement des actuels points de regroupement souvent souillés par d’autres déchets.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10
ciel dégagé
le 05/10 à 0h00
Vent
1.14 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
94 %

Sondage