Diaporama et Vidéo L'hôtel de ville de Besançon incendié au cocktail molotov (Direct)

Publié le 25/06/2015 - 12:29
Mis à jour le 24/04/2019 - 18:10

Un incendie s’est déclaré peu avant-midi ce jeudi 25 juin 2015 au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville, un bâtiment de 1393 et classé depuis 1912 aux monuments historiques. Il abrite l’office de tourisme de Besançon d’où ont été lancés deux cocktails molotov. Cinq véhicules des pompiers ont été mobilisés. L’incendie a été éteint vers 12h15. L’auteur présumé du cocktail Molotov a été interpellé. Deux personnes ont été intoxiquées par les fumées.


Incendie hôtel de Ville Besançon (2) from maCommune.info on Vimeo.

diaporama

D'après un témoignage recueilli par la police, un individu est entré dans le hall de l'hôtel de ville situé place du 8 septembre à Besançon vers midi. "L'individu, connu pour être revendicatif de nos services, s'est présenté avec un acolyte à l'hôtel de ville et a demandé à l'employée présente de sortir avant de jeter deux cocktails Molotov dans la mairie" a indiqué Benoit Desferet, directeur départemental de la sécurité publique du Doubs. L'homme a été interpellé quelques minutes plus tard à proximité des lieux (rue du palais de justice selon des témoins).

L'incendiaire présumé interpellé en béquilles quelques minutes plus tard

Souffrant de la jambe, l'homme qui pourrait  être un réfugié politique était en train de partir en béquilles. "Nous avons des certitudes grâce à la vidéo surveillance mais aussi grâce à d'autres éléments donnant des éléments concrets quant à sa participation à cet incendie. Il  est actuellement entendu au commissariat. En revanche,  nous n'avons pour l'heure aucun autre élément sur le nombre exact de protagonistes dans cette affaire. L'enquête suit son cours…"

Des pompiers dans la charpente

Isabelle Epaillard Patriat, directrice de cabinet du préfet de la région Franche-Comté  s'est rendue sur les lieux de l'incendie pour affirmer son soutien à la mairie et au personnel et condamné un acte "inacceptable". "L'incendie s'est déclaré aux alentours de midi et a été maitrisé. D'importantes fumées ont causé des dégradations sur le premier étage d'après les premières reconnaissances… " a-t-elle précisé. À 13h30, les reconnaissances étaient toujours en cours dans les charpentes. "Les pompiers inspectent minutieusement les combles, car il s'agit d'un bâtiment ancien avec des charpentes en bois. Les pompiers sont donc toujours sur place… "

Deux hommes transportés au CHU

Deux hommes, intoxiqués par les fumées, ont été pris en charge par les pompiers. Le premier, gérant du café Madigan's, a tenté d'éteindre l'incendie avec ses extincteurs mais en vain. Le second, un passant, a également été transporté au CHU de Besançon.

Les élus touchés... 

Patrick Bontemps, adjoint à la culture au maire de Besançon s'inquiétait de l'État des oeuvres d'art qu'abrite ce bâtiment construit en 1393 et classé aux monuments historiques depuis 1912. De son côté Thierry Morton, adjoint au commerce s'est dit touché et attristé. "Il s’agit de la Maison commune et on s’attaque là a une valeur très importante de la République (...) Pour le moment nous évaluons la tenue des dégâts...". Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, actuellement en déplacement en Russie est tenu informé de la situation minute par minute. 

Plus d'informations dans les articles ci-dessous

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.77
légère pluie
le 27/05 à 6h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
97 %