1.189 voitures brûlées dont cinq à Besançon

Publié le 02/01/2013 - 16:16
Mis à jour le 02/01/2013 - 16:16

Manuel Valls , le ministre de l'Intérieur a communiqué sur le nombre de voitures incendiées. Le bilan est en légère hausse par rapport au dernier connu. Il est de 1.189 voitures incendiées. A besançon cinq véhicules ont été détruits par les flammes, dont trois sur le quartier de Planoise. 

saint-sylvestre

PUBLICITÉ

Il l’avait promis. Dans une volonté de transparence, le ministre de l’Intérieur a communiqué le nombre de voitures incendiées pendant la nuit du Nouvel an. 1.189 voitures incendiées, dont 344 par propagation. Les départements de Seine-saint-denis  du Haut-Rhin et du Bas Rhin se retrouvent sont ceux qui ont vu le plus de véhicules incendiés. 

Rien à voir avec les cinq véhicules détruits sur Besançon dont trois à Planoise et deux autres rue de Vesoul et chemin des Torcols. Les auteurs des incendies n’ont pas été apréhendés. 

Une quinzaine d’interpellations à Besançon 

Durant la nuit de la Saint Sylvestre, les policiers bisontins ont interpellé une quinzaine de personnes pour des rixes et des violences principalement dues à l’alcool, notamment dans le secteur Madeleine et Battant au centre-ville. Plusieurs barrières roses des travaux du Tram ont également été jetées dans le Doubs.  

Décès d’un jeune homme de 20 ans à Strasbourg

 Manuel Valls a par ailleurs déploré le décès d’un jeune homme de 20 ans décédé suite à l’explosion d’un mortier de pétard à Strasbourg dans le Bas-Rhin, ainsi que quatre blessés graves, dont l’un d’eux à Tannenkirch dans le Haut-Rhin, suite à l’usage d’artifices de type mortier.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.48
ciel dégagé
le 16/10 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %

Sondage