Ado blessé à l’œil avec un Flash-Ball : une information judiciaire ouverte contre le policier

Publié le 30/01/2012 - 17:14
Mis à jour le 15/04/2019 - 11:13

Une information judiciaire pour blessure involontaire a été ouverte lundi à l'encontre du policier soupçonné d'être  l'auteur d'un tir de gomme-cogne de type Flash-Ball qui avait blessé un mineur à un oeil, en février 2011 à Audincourt.

"L'enquête préliminaire, diligentée par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), permet d'établir, en l'état actuel de la procédure, que la victime ne faisait pas partie des émeutiers", a indiqué la procureure de Montbéliard, Thérèse Brunisso. Cette enquête établit également que "le tireur disposait de l'habilitation requise" et que "le tir était légitime au vu des circonstances", a ajouté la magistrate.

"Il reste en revanche à déterminer pourquoi la victime a été touchée, alors que c'est une autre personne, appartenant au groupe des émeutiers, qui était visée au thorax", a-t-elle précisé, estimant que "des investigations complémentaires sont nécessaires".

Le 7 février 2011, Ayoub Bouthara, alors âgé de 17 ans, avait été touché à un oeil par une gomme-cogne tirée par un policier lors d'une bataille rangée entre deux bandes d'une quarantaine de personnes chacune à Audincourt.

Une quarantaine de policiers et de CRS étaient intervenus.  L'adolescent a perdu son oeil après avoir été opéré en urgence.  La procureure de Montbéliard a reçu lundi la famille Bouthara qui a dit devant la presse être "satisfaite" de l'ouverture d'information judiciaire.

Selon la famille, "le statut de victime d'Ayoub est reconnu, tout comme le fait qu'il n'avait rien à voir avec les émeutiers". "C'est une manière (pour la procureure) d'enterrer le dossier et d'obtenir le non-lieu d'ici un an", a toutefois tempéré l'avocat des Bouthara, Me Alain Dreyfus-Schmidt.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Gros bug mondial Microsoft : chaînes TV, aéroports et entreprises subissent d’importantes perturbations

Mise à jour à 16h56 • Depuis vendredi 19 juillet 2024 au matin, de nombreuses entreprises et administrations rencontrent d’importants problèmes informatiques, comme des dysfonctionnements sur des terminaux de paiements our pour les règlements en ligne sur certains sites, des problèmes dans des aéroports et des chaînes télévisées perturbées comme Canal+ ou TF1.. D’où vient ce bug mondial ?

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.14
couvert
le 23/07 à 06h00
Vent
1.22 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
97 %