Agipub fait bonne impression avec sa nouvelle machine "Mimaki"

Publié le 18/04/2014 - 16:18
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:44

Ne dites pas qu'il ne s'agit que d'une grosse imprimante : il n'existe qu'une seule "Mimaki" de ce type en Franche-Comté et à Besançon. Acquise dans le courant de l'été 2013 par la société d'Agipub spécialisée dans l'impression multi-supports (panneaux, banderoles, décoration véhicule, etc.), la "Mimaki JFX-1631 Plus" a par exemple imprimé les panneaux de chantier du Tramway. Mais cette machine permet d'imprimer tout support jusqu'à cinq centimètres d'épaisseur : d'un panneau plexiglas jusqu'à du carrelage, du marbre et pourquoi pas une porte ! De quoi ouvrir de nouveaux marchés notamment dans l'agencement et la décoration... 

PUBLICITÉ

L’historique de la société Agipub donne toute la mesure de l’évolution des techniques du métier des supports visuels. À l’origine, il y avait les « établissements Blanchon » un storiste diversifié dans la publicité peinte. Plus de trente ans plus tard, la société Agipub acquiert une imprimante haut de gamme LED UV de haute précision. « C’est la Ferrarri de l’impression » sourit Marie Fernandez, la dirigeante de la société.

En 1992, au départ en retraite de ses parents elle reprend la partie impression et enseigne et démarre dans un garage. En mars 2006, elle créé la société Agipub pour lui donner une nouvelle notoriété.  Aujourd’hui, dans une ambiance familiale, la société occupe sept personnes : deux commerciaux, une infographiste, et trois poseurs. Et Agipub espère embaucher prochainement un quatrième poseur. Le chiffre d’affaires de la société devrait avoisiner les 700.000 euros cette année.

Située sur la zone industrielle des Tilleroyes, Agipub travaille à 99% avec des professionnels. Tout, ou presque, est fabriqué « maison ». Pour comprendre le travail d’Agipub, il faut entrer dans l’atelier dans lequel on trouve quatre machines :

  • La roll-to-roll : une imprimante  à rouleau d’entrainement
  • Le plotter de découpe  pour couper des lettres, des symboles ou logo dans des adhésifs par exemple
  • Le lamineur pour déposer une couche de  protection
  • La Mimaki JFX-1631 Plus : une nouvelle machine qui permet d’imprimer sur tout support sur un format maximum de 3m x 1,5m

Qu’apporte la « Mimaki JFX-1631 Plus » ?

Imprimant directement sur le support en haute qualité jusqu’à 1.600 dpi, la machine permet de gagner du temps.  » On n’a pas un média que l’on a à contrecoller sur un support » explique Marie Fernandez. « On présente les supports directement sur la machine, c’est imprimé et ensuite on applique une lamination de protection.  Cette machine permet de réduire les temps de fabrication et de répondre plus rapidement aux demandes des clients. « Par exemple, tous les travaux du tramway pour la CAGB, on nous demande des délais très courts, souvent deux trois jours pour les panneaux des essais tram, de formations de conducteurs, etc. Cette machine nous permet d’être très réactifs, tout en conservant une qualité d’impression excellente« . Petit plus : elle peut aussi imprimer en blanc et certaines zones peuvent bénéficier d’une  une surcouche de vernis pour donner du relief à certains détails. Un must ! 

Un nouveau marché auprès des architectes, décorateurs, etc.

Papier peint, interrupteurs, portes, carrelage, etc. Tout ce qui fait moins de cinq centimètres avec moins de 2 cm d’incurvation peut-être imprimé. Marie Fernandez espère décrocher de nouvelles opportunités commerciales. « On peut tout imaginer ! Par exemple imprimer des parois de douche, des crédences de cuisine, etc. » On peut même imprimer grâce à des gabarits sur la surface d’une balle de golf ! Aux décorateurs d’imaginer sur quels supports ils ont maintenant envie d’imprimer… 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

RGIS recrute pour ses inventaires

RGIS recrute pour ses inventaires

Offre d'emploi • RGIS, société spécialisée dans la réalisation d’inventaires pour les acteurs majeurs de la grande distribution et la distribution spécialisée (hypermarchés, supermarchés, grandes enseignes de sport, prêt-à-porter, parfumerie…), recherche des inventoristes à Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.78
ciel dégagé
le 20/09 à 12h00
Vent
6.19 m/s
Pression
1021.72 hPa
Humidité
41 %

Sondage