Alcoolisées, deux mineures insultent et crachent sur le personnel du CHU de Besançon…

Publié le 19/10/2021 - 11:32
Mis à jour le 19/10/2021 - 11:09

Les policiers ont été sollicités dans la nuit du samedi 16 et dimanche 17 octobre 2021 vers 3h30 du matin suite au comportement de deux jeunes filles de 16 ans.

 © D Poirier
© D Poirier

Une patrouille de police s’est rendue au service des urgences du CHRU Minjoz pour deux mineures qui perturbaient le service de l’hôpital.

Les personnels hospitaliers ont mentionné aux forces de l’ordre leur volonté de déposer plainte suite aux insultes et aux crachats reçus de la part de ces deux personnes. 

Les policiers ont interpellé les deux jeunes filles en question et les ont ramené au commissariat. Pendant le trajet une des mineures a outragé un policier en l’insultant et en lui crachant dessus.

La jeune fille n’a pas ni reconnu les faits d’outrage et ni admis avoir consommé de l’alcool. Elle a expliqué qu'elles s'étaient rendues au CHU suite à une altercation durant la soirée au cours de laquelle son amie aurait reçu un coup au nez.

La jeune mineure a néanmoins reconnu avoir été "agacée" par le personnel de l’hôpital qui voulait aviser leurs parents du fait de leur minorité.

Elles seront convoquées au tribunal de Besançon devant le juge des enfants le 10 décembre 2021 à 11h00.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Rupture de canalisation : une partie du boulevard Churchill sera fermée plusieurs jours

MISE A JOUR • Une canalisation a cédé à la mi journée dans le quartier de Montrapon sur le boulevard Churchill dans le secteur de l'Intermarché, rue de l'épitaphe à Besançon. La route a été totalement inondée. La circulation est fermée sur le boulevard uniquement dans sens montant en direction de Palente entre le rond point de la piscine Mallarmé et l'avenue de Montrapon. Des déviations sont en place.

Un caporal du 35e régiment d’infanterie en garde à vue pour détention d’armes et de propagande néonazie

Plus d’une centaine d’armes, des munitions et "des objets avec des croix gammées" ont été découverts le week-end dernier dans l’Eure, au cours d’une perquisition menée par les services douaniers, a indiqué mardi le parquet d’Évreux. Un caporal du 35e régiment d’infanterie est en garde à vue.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.08
légères chutes de neige
le 28/11 à 21h00
Vent
1.75 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
99 %

Sondage