Alerte Témoin

Alerte "grand froid" en Franche-Comté

Publié le 01/02/2012 - 18:03
Mis à jour le 02/02/2012 - 06:42

Météo France a émis un bulletin d’alerte de vigilance orange dans 22 département dont 19 pour une période de grand froid jusqu’à la fin de la semaine. On attend jusqu’à -15°C en montagne la nuit prochaine et jusqu’à -10°C en plaine. La sensation de froid sera accentuée par la bise qui soufflera en moyenne entre 20 et 30km/h. Voici les consignes de sécurité pour éviter tout problème.

01_03_05_froid_besancon_016.jpg
Vague de froid à Besançon (archives) ©roman

ah gla gla !

Selon les services de la Préfecture, cette période de grand froid mais nécessite toutefois une vigilance particulière notamment pour les personnes sensibles ou exposées.

A 15h, les températures étaient déjà négatives ce mercredi et oscillaient  -1 et -4 degrés. Cette nuit les températures vont chuter. Les minimales attendues en fin de nuit, début de matinée de jeudi, seront de l'ordre de -6 à -10 degrés en plaine, -10 à -13 degrés en montagne.

Jeudi, les maximales resteront négatives et seront comprises entre -2 et -5 degrés en plaine, entre -6 et -11 degrés en montagne. Facteur aggravant : le vent de secteur nord-est soufflera en moyenne à 20 à 30 km/h, avec des pointes à 40 ou 50 km/h. Ce vent soutenu accentuera la sensation de froid.

Cette période de grand froid se maintient jusqu'en fin de semaine.

Le grand froid peut mettre en danger les personnes fragilisées ou isolées, notamment les personnes âgées, handicapées, souffrant de maladies cardiovasculaires, respiratoires, endocriniennes ou certaines pathologies oculaires, les personnes souffrant de troubles mentaux ou du syndrome de Raynaud.

  • Veillez particulièrement aux enfants.
  • Certaines prises médicamenteuses peuvent avoir des contre-indications en cas de grands froids : demandez conseil à votre médecin.
  • Chez les sportifs et les personnes qui travaillent à l'extérieur : attention à l'hypothermie et à l'aggravation d'une maladie préexistante.
  • Les symptômes de l'hypothermie sont progressifs : chair de poule, frissons, engourdissement des extrémités sont des signaux d'alarme : en cas de persistance ils peuvent nécessiter une aide médicale.
  • Veillez particulièrement aux moyens utilisés pour vous chauffer et à la ventilation de votre logement : une utilisation en continu des chauffages d'appoint, une utilisation de cuisinière, braséro, etc. pour vous chauffer, le fait de boucher les entrées d'air du logement peuvent entraîner un risque mortel d'intoxication au monoxyde de carbone.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Pollution aquatique : « La faune et la flore sont-elles prises en compte ou uniquement la santé humaine ? » (Sos Loue et Rivières)

Le 17 septembre 2020, nous vous parlions d'une importante quantité de produits qui s'était répandue dans la Brême sur la commune de Scey-Maizière. Une semaine après, peu d'éléments ont été communiqués sur la situation. Sos Loue et Rivières Comtoises s'inquiète de l'impact de ce dernier sur la faune et la flore.

Un loup particulièrement agressif abattu dans les Vosges

Un loup "au comportement atypique", capable de s'en prendre à des bovins et même d'entrer directement dans des bâtiments d'élevage, a été abattu après plus de 20 attaques mortelles, dans la nuit de mardi à mercredi sur la commune du Val d'Ajol (Vosges), a-t-on appris de sources préfectorales.

Journée nationale de la qualité de l’air ce mercredi

Comment préserver l'air ? • Ce 16 septembre 2020 se tient la 6° édition de la « Journée nationale de la Qualité de l’Air », organisée par le Ministère de la Transition écologique, en partenariat avec le réseau national des Associations Agréées pour la Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA).

Bourgogne : les professionnels attendent un millésime 2020 « remarquable »

Le millésime 2020 s'annonce "remarquable" en Bourgogne, selon l'interprofession, qui s'est félicité jeudi de la bonne résistance de ses vins à l'export malgré un contexte économique mondial difficile, aggravé par la crise sanitaire. En terme de volume, bien que la pluviométrie cet été a été "minimale", les viticulteurs prévoient une année "autour de la moyenne", après une très faible récolte en 2019 dûe aux aléas climatiques.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     7.57
    légère pluie
    le 26/09 à 21h00
    Vent
    2.14 m/s
    Pression
    1007 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage