Alerte Témoin

Belfort : prison ferme pour avoir violé les mesures de confinement à plusieurs reprises

Publié le 03/04/2020 - 18:06
Mis à jour le 03/04/2020 - 18:07

Un Belfortain de 20 ans contrôlé à cinq reprises par les forces de l'ordre sans attestation de sortie conforme a été condamné ce vendredi 3 avril 2020 à six mois de prison, dont deux avec sursis, a-t-on appris auprès du parquet de Belfort.

Jugé en comparution immédiate par le tribunal de Belfort, le prévenu a été reconnu coupable d'avoir violé les "interdictions ou obligations édictées dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire" à plusieurs reprises, a précisé le procureur de Belfort, Eric Plantier, dans un communiqué.

"Le condamné a été placé sous mandat de dépôt à l'issue de l'audience pour exécution immédiate à la maison d'arrêt de Belfort de la partie ferme de la peine d'emprisonnement prononcée", a ajouté le magistrat.

L'homme de 20 ans a été contrôlé et interpellé dans la nuit de jeudi à vendredi vers minuit "alors qu'il se rendait sans attestation de déplacement dérogatoire dans un commerce de proximité pour y faire l'acquisition d'une bouteille d'alcool", a fait savoir M. Plantier.   Il avait été contrôlé une première fois le 25 mars muni d'une attestation non conforme, puis il avait de nouveau été contrôlé à quatre reprises sans attestation. Lors de l'un de ces contrôles, l'intéressé avait été interpellé au terme d'une course poursuite avec la police, alors qu'il conduisait sans permis de conduire.

Le procureur a salué "l'investissement sans faille" de la gendarmerie et de la police nationale et municipale "pour faire respecter les mesures décrétées dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire afin de lutter contre la propagation du virus covid-19 et sanctionner les comportements irresponsables des contrevenants".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

« Castaner assassin ! » : peine confirmée en appel pour Frédéric Vuillaume et son ex-compagne

Le leader du mouvement des Gilets jaunes à Besançon et son ex-compagne, ont été condamné en appel à la même peine "1.500 euros d'amende avec sursis" pour avoir outragé Christophe Castaner lors de sa venue à Besançon le 13 mars 2019.  Frédéric Vuillaume (FO) devrait se pourvoir en cassation.

Violences à Dijon : deux condamnations pour trafic de drogue

Deux personnes ont été condamnées ce vendredi 26 juin 2020 pour trafic de stupéfiants et douze autres étaient en cours de jugement, à la suite de l'enquête sur les violences survenues du 12 au 15 juin à Dijon, a indiqué le procureur de la République Eric Mathais.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.34
    ciel dégagé
    le 10/07 à 0h00
    Vent
    1.4 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    89 %

    Sondage