Besançon : le livreur de bijoux volait les commandes

Publié le 15/09/2016 - 20:07
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:46

Un livreur d'UPS, chargé de livrer des bijoux Maty du siège, boulevard Kennedy à Besançon, au magasin Maty de la rue des Granges, a été interpellé après avoir dérobé pour 28.000 euros de bijoux.

01Police030.JPG
Police (Illustration) ©Léon Gama maCommune.info
PUBLICITÉ

Lorsqu’un bijou n’est pas visible en bijouterie, un client peut demander à Maty de l’acheminer en magasin pour mieux l’admirer, avant de faire son choix. Dans ce cas, Maty envoie le bijou par caissette sécurisée au magasin, via un transport UPS.

Mais depuis septembre 2015, trois caissettes sont arrivées vides à la bijouterie Maty de la rue des Granges à Besançon. Les bijoux qu’elles contenaient ayant mystérieusement disparu.

Les enquêteurs de la sûreté départementale ont alors mené des investigations minutieuses. Et lorsqu’une quatrième caissette sécurisée est arrivée vide, leurs soupçons se sont portés sur le livreur d’UPS, dernier maillon de la chaîne de livraison. L’homme de 45 ans avait les bijoux et la clé de la caissette dans la poche.

Il commandait lui-même des bijoux de valeur depuis un cybercafé pour pouvoir les dérober lorsque le colis passait entre ses mains. La valeur des bijoux qu’il est soupçonné d’avoir volés s’élève à 28.000 euros.

Salarié chez UPS depuis 12 ans, l’homme n’avait jamais parlé de lui. Il a été interpellé mardi 13 septembre 2016 et il sera jugé en novembre prochain par le tribunal correctionnel de Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.38
légère pluie
le 24/05 à 18h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1013.28 hPa
Humidité
83 %

Sondage