Besançon s’invite dans un nouveau jeu de tarot

Publié le 04/02/2013 - 16:55
Mis à jour le 06/02/2013 - 15:10

L’idée est venue à André Humbert, collectionneur de jeux de tarot et bien évidemment joueur : pourquoi ne pas créer un jeu illustré de portraits de Bisontin(e)s célèbres et de vues de détails du patrimoine de la cité. Ce « Tarot nouveau de Besançon » est aujourd’hui en vente.

c’est nouveau !

Question jeux de tarot, André Humbert sait assurément de quoi il parle. Résidant actuellement dans sa ville natale de Besançon, ce joueur et collectionneur de cartes de tarot a rédigé en 2007 le texte d’un cahier spécial de la revue franc-comtoise La Racontotte sur l’histoire du tarot. Et à la même époque a conçu et édité un jeu de tarot illustré de photos et de dessins en lien avec le musée du Costume comtois d’Ornans.

Hommage à Jerger

"En créant aujourd’hui le « Tarot nouveau de Besançon », j’ai voulu rendre hommage à Jerger et faire connaître son existence", signale-t-il. Jerger ? André Humbert explique qu’il existait autrefois une forme dérivée du tarot de Marseille nommée "Tarot de Besançon" et très recherchée de nos jours par les collectionneurs. D’abord fabriquée en Allemagne, celle-ci arrive à Besançon (où elle prend sans doute son nom) à partir de 1810 grâce à un certain Jean Jerger. Ce maître-cartier allemand apporte son savoir-faire dans la capitale comtoise et, établi au 74 Grande-Rue, assure une renommée internationale à ce jeu.

Dans son "Nouveau tarot de Besançon", André Humbert a choisi d’offrir à Jean Jerger la carte du cavalier de cœur. Chacun des 16 "habillés" (rois, dames, cavaliers et valets) figurent en effet un homme ou une femme disparus, en lien avec Besançon. On y trouve des incontournables comme Victor Hugo ou Charles Nodier, mais aussi des personnalités moins connues telles Jenny Poinsard d’Héricourt ou Marie Phisalix. Un seul est fictif, le folklorique Barbizier de Battant, à la langue bien pendue, qui trouve une place de choix sur l’excuse. Tous ces portraits ont été dessinés par la peintre bisontine Clara Cavignaux (lire encadré ci-contre).

Patrimoine visible

Quant aux atouts, il déroulent, du 1 au 21, des détails du patrimoine bisontin. "J’ai fait les photos moi-même l’été dernier, signale André Humbert. J’ai voulu prendre des vues que tout le monde peut voir, avec parfois des clins d’œil comme par exemple la place Pasteur ou l’une des tours de l’église de la Madeleine reflétées dans des vitrines. J’ai travaillé pour leur mise en page par deux, tête bêche, avec l’infographiste québécois installé en Franche-Comté Pascal Tanguay."  

A noter aussi la présence des armes de Besançon (l’aigle entre deux colonnes), photographiées sur le palais de justice, "en signature" sur les atouts, ainsi qu’au dos de chaque carte.

En pratique

Ce jeu de tarot a été produit par la société France Cartes à 2.000 exemplaires. 

Il est en vente au prix de 15 euros dans certains commerces de Besançon : pour l’instant Doubs Direct (6 rue Pasteur), Librairie franc-comtoise (138 Grande-Rue), bureau de tabac Le Lodge (32 chemin de Vieilley), Les jeux de la Comté (26 rue Battant).

On peut aussi se le procurer par correspondance auprès d’André Humbert (ajouter alors 3 euros de frais d’envoi) sur demande par mail : andhumbert@orange.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Loisirs

Le Bo district festival s’invite dans le pays de Montbéliard

En 2024, le pays de Montbéliard agglomération et ses 73 communes sont au centre du projet Capitale française de la culture. Pour l’occasion, le Moloco propose un tout nouveau festival : Bo district. Du 9 au 14 avril 2024, une vingtaine de concerts, de tous genres musicaux (électro, pop, rock, indie, rap…) ainsi que des ateliers culturels seront proposés au grand public dans différentes villes du territoire.

Grandes Heures Nature revient les 14, 15 et 16 juin à Besançon : les inscriptions sont ouvertes !

PUBLI-INFO • En 2024, près de 10 épreuves et de nombreux défis sportifs seront proposés tout au long des 3 jours de l'évènment Grand Heures Nature. De la simple balade au raid le plus engagé, ces épreuves traverseront le territoire et ses reliefs, notre terrain de jeu du Grand Besançon !

Recette du week-end : des gaufres pour prendre le contre-pied de la Chandeleur

Plutôt crèpe ou plutôt gaufre... c'est un peu comme demander s'il l'on est plutôt team fondue ou raclette. On a décidé de mettre tout le monde d'accord en vous proposant après la recette de crèpes vertes pour la Chandeleur une recette de gaufre, validée par l'équipe de maCommune.info, pour ce week-end du 3 et 4 février 2024.

After sieste : des concerts et animations adaptés aux enfants dans le Grand Besançon

À l’initiative d'Anne-Cécile Chazal et Anaïs David, deux amies ayant créé l’association "Hors saison(s)", deux "afters siestes" feront bientôt le plaisir des grands et des petits. La première se tiendra le 18 février à l’Antonnoir à Besançon et la deuxième le 24 mars 2024 aux Écuries de la Dame Blanche à Geneuille…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.63
couvert
le 03/03 à 9h00
Vent
2.7 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
87 %