Un homme violemment agressé avec un sabre, un suspect en fuite

Publié le 01/12/2016 - 18:11
Mis à jour le 01/12/2016 - 18:53

Un homme de 36 ans a été violemment agressé par deux hommes armés d'un sabre à Besançon après un différend entre deux familles d'un quartier sensible : l'un des agresseurs présumés a été mis en examen ce  jeudi 1er décembre 2016.  L'autre est en fuite.

dsc_8258.jpg

suite de l’affaire

La victime, qui sortait tout juste d'une peine de plusieurs mois de prison, a été prise dans un guet-apens par deux frères armés d'un sabre, le vendredi 25 novembre 2016 dans le quartier Clairs Soleils de Besançon, a indiqué la procureure de Besançon Edwige Roux-Morizot.

La victime aurait insulté leur mère

La fratrie aurait reproché à l'homme d'avoir insulté leur mère, selon les premiers éléments de l'enquête de police. Les agresseurs ont porté plusieurs coups de sabre a la victime qui souffre d'une fracture du crâne et de plusieurs plaies au niveau du bassin et des mains, a détaillé la procureure, précisant que la victime n'a pas eu les doigts sectionnés. Transporté d'urgence à l'hôpital de Besançon, le blessé a été opéré, mais ses jours ne sont pas en danger.

Un des agresseurs en fuite

Un des agresseurs présumés, un homme de 33 ans connu de la justice pour divers délits, a été placé en garde à vue mardi. Il a été mis en examen jeudi et le parquet a requis sont placement en détention provisoire, après l'ouverture d'une information judiciaire pour "tentative d'assassinat". Il est défendu par Me Catherine Bresson, avocate à Besançon.

 Son frère, âgé de 36 ans et déjà condamné par la cour d'assises pour une précédente tentative d'assassinat, a pris la fuite. Il est  soupçonné d'avoir porté les coups de sabre et un mandat d'arrêt a été délivré à son encontre. L'arme n'a pas été retrouvée par les enquêteurs, mais au vu des blessures, il s'agit probablement d'un sabre type katana.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Exactions à la Petite Hollande : le préfet du Doubs condamne et apporte des précisions

Dans la soirée du vendredi 20 novembre 2020, plusieurs individus  ont délibérément détruit du mobilier urbain à l’aide d’un véhicule de six tonnes de type "dumper" volé sur le chantier de rénovation du centre commercial des Hexagones.  "Tous les moyens nécessaires seront mis en œuvre afin que les auteurs soient rapidement interpelés et présentés devant la justice" assure-t-il.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.63
ciel dégagé
le 28/11 à 18h00
Vent
4.33 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
54 %

Sondage