Besançon : l'école Jean Zay vandalisée pendant le week-end

Publié le 10/10/2022 - 08:45
Mis à jour le 11/10/2022 - 08:14

L'établissement scolaire Jean Zay a été la cible de vandalisme ce week-end. Un ou des individus se seraient introduits dans l’école située rue des Cras en fracturant une porte fenêtre. 

À l’intérieur de l’école, les salles ont été visitées, des inscriptions sont apparues et tout le matériel scolaire a été renversé. Les délinquants se seraient introduits dans l’établissement au cours du week-end.

L’enquête est en cours pour tenter de retrouver le ou les auteurs de cet acte malveillant et notamment pour faire l’inventaire de ce qui aurait pu être volé. 

L'école sera ouverte ce lundi 10 octobre

Laissé sans dessus-dessous, l’établissement a eu besoin d’un gros nettoyage ce matin mais sera en mesure d’accueillir les élèves ce lundi 10 octobre. 

Réaction des élus du groupe Renaissance-MoDem au conseil municipal de Besançon

"C’est avec colère que nous avons appris les dégradations de l’école Jean-Zay commises ce week-end. 

Nous condamnons fermement ces actes de vandalisme. Toucher à une école, c’est toucher à un lieu d’émancipation et de savoir. C’est insupportable ! 

Nous tenons à remercier les agents municipaux qui se sont mobilisés pour remettre sur pied les locaux afin d’accueillir les élèves dans de bonnes conditions, dès ce lundi matin. 

Ces nouveaux actes de délinquance feront-ils enfin sortir l’équipe municipale et Mme Vignot en particulier du déni et de l’inaction en matière de sécurité et de tranquillité publique ? 

Depuis 2 ans, nous demandons des actions concrètes, hausse des effectifs de police municipale, modification des missions et des horaires d’intervention, installation de nouvelles caméras de vidéoprotection, des mesures en faveur de la prévention de la délinquance et des politiques éducatives ambitieuses dans les quartiers. 

Les choix, ou plutôt les non choix de la Maire de Besançon et de son adjoint à la sécurité et à la tranquillité publique nous heurtent tant son inaction assumée pénalise les Bisontins les plus fragiles. 

Nous espérons que les auteurs de ces actes de vandalisme seront rapidement retrouvés et mis face à leurs responsabilités."

  • Laurent Croizier, député du Doubs, président du groupe des élus Renaissance-MoDem
  • Nathalie Bouvet, conseillère municipale
  • Agnès Martin, conseillère municipale
  • Karima Rochdi, conseillère municipale
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.08
peu nuageux
le 08/12 à 9h00
Vent
0.86 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
72 %