Braquage en Suisse : Neuf ans de prison pour les deux auteurs

Publié le 02/03/2016 - 18:20
Mis à jour le 02/03/2016 - 18:20

La cour d’assises de Vesoul en Haute-Saône a condamné à 9 ans de prison deux hommes qui avaient braqué une banque suisse en septembre 2013, a-t-on appris auprès d’un des avocats ce mercredi 2 mars 2016.

 ©
©

"Une peine lourde"

Les deux braqueurs, Abdelkader Alouatni et Dino Musacco, avaient dérobé la valeur de 58 000 francs suisses en devises étrangères, dont environ 43 000 euros, dans une succursale de la banque Raiffeisen dans le village d'Alle, dans le Jura suisse, selon Me Christophe Bernard, avocat de M. Alouatni.

Le parquet avait requis dix ans de prison à leur encontre, mais la peine retenue reste une "peine lourde", a commenté Me Bernard. Ils avaient été interpellés en France en février 2014 et placés en détention à l'issue de leur garde à vue, a-t-il ajouté. Le procès s'était ouvert ce lundi 29 février 2016 devant la cour d'assises de Vesoul.

Un an de prison pour recel

Un troisième homme, qui comparaissait pour recel, a lui écopé d'un an de prison avec sursis, suivant les réquisitions de la procureure générale. Selon la presse locale, les braqueurs, cagoulés, avaient menacé les employés de la banque suisse avec une arme, avant de très vite prendre la fuite dans une voiture volée. Une partie du butin aurait été utilisée pour acheter de la drogue.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.92
légère pluie
le 26/05 à 15h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
92 %