Camille Dudoubs : "Il s'est passé quelque chose à l'intérieur"

Publié le 27/10/2015 - 08:38
Mis à jour le 27/10/2015 - 14:17

Camille Dudoubs, photographe bisontin, souhaite passer à la vitesse supérieure...

camille_dudoubs.jpg
©Camille Dudoubs

Photographe autodidacte,

PUBLICITÉ

Photographe depuis seulement deux ans, Camille pose un regard différent sur la ville. Issu du monde du théâtre, il construit ses clichés comme des scènes de vie. « Je photographie surtout sur Besançon mais je m’offre aussi quelques échappées dans le monde du spectacle et des festivals. Je découvre petit à petit des nouveaux sujets que je traite différemment. La photographie m’ouvre sans cesse de nouveaux champs ».

Autodidacte

Il faut dire que sa passion pour la photo est encore toute jeune. « J’ai commencé il y a deux ans. Je projetais de quitter Besançon et j’ai pris quelques photos souvenir de la ville avec mon smartphone. Et puis il s’est passé quelque chose à l’intérieur de moi. Du coup, je suis resté, j’ai acheté un appareil et je me suis formé tout seul sur internet ». Difficile d’y croire quand on voit la qualité des clichés de Camille ! « Maintenant j’ai envie d’évoluer et j’ai lancé un appel à la solidarité pour m’acheter du matériel pro« .

KissKissBankBank

Camille a donc lancé son aventure photographique sur le site de crowdfunding KissKissBankBank pour s’offrir du matériel de meilleure qualité qui lui permettra de réaliser des photos de nuit ou en festival par exemple. La solidarité a déjà fait ses preuves puisqu’il a atteint le montant qu’il s’était fixé initialement. Mais le photographe, qui se dit « dans une situation sociale fragile » garde les pieds sur terre et même s’il envisage d’acheter un meilleur appareil, ce sera d’occasion. Il est encore possible de participer à son aventure !

Infos +

KissKissBankBank, Site internet, Facebook

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Avec son post punk sombre, Interpol a drapé de noir le chapiteau intermédiaire des Eurockéennes jeudi en ouverture de la 31e édition à Belfort (est de la France), mais les festivaliers en ont surtout vu de toutes les couleurs sur la grande scène avec les vétérans français du rap, NTM.

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

La région Bourgogne-Franche-Comté et SNCF Mobilités mettent en place une tarification spéciale pour des allers-retours en TER à destination des Eurockéennes de Belfort du 4 au 7 juillet 2019 au prix de 4, 10 ou 24 € et au départ de toutes les gares de Bourgogne-Franche-Comté. En 2019, 30.800 festivaliers ont rejoint Les Eurockéennes en train...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.21
ciel dégagé
le 19/07 à 21h00
Vent
2.04 m/s
Pression
1015.22 hPa
Humidité
87 %

Sondage