Camille Dudoubs : "Il s'est passé quelque chose à l'intérieur"

Publié le 27/10/2015 - 08:38
Mis à jour le 27/10/2015 - 14:17

Camille Dudoubs, photographe bisontin, souhaite passer à la vitesse supérieure...

camille_dudoubs.jpg
©Camille Dudoubs

Photographe autodidacte,

PUBLICITÉ

Photographe depuis seulement deux ans, Camille pose un regard différent sur la ville. Issu du monde du théâtre, il construit ses clichés comme des scènes de vie. "Je photographie surtout sur Besançon mais je m'offre aussi quelques échappées dans le monde du spectacle et des festivals. Je découvre petit à petit des nouveaux sujets que je traite différemment. La photographie m'ouvre sans cesse de nouveaux champs".

Autodidacte

Il faut dire que sa passion pour la photo est encore toute jeune. "J'ai commencé il y a deux ans. Je projetais de quitter Besançon et j'ai pris quelques photos souvenir de la ville avec mon smartphone. Et puis il s'est passé quelque chose à l'intérieur de moi. Du coup, je suis resté, j'ai acheté un appareil et je me suis formé tout seul sur internet". Difficile d'y croire quand on voit la qualité des clichés de Camille ! "Maintenant j'ai envie d'évoluer et j'ai lancé un appel à la solidarité pour m'acheter du matériel pro".

KissKissBankBank

Camille a donc lancé son aventure photographique sur le site de crowdfunding KissKissBankBank pour s'offrir du matériel de meilleure qualité qui lui permettra de réaliser des photos de nuit ou en festival par exemple. La solidarité a déjà fait ses preuves puisqu'il a atteint le montant qu'il s'était fixé initialement. Mais le photographe, qui se dit "dans une situation sociale fragile" garde les pieds sur terre et même s'il envisage d'acheter un meilleur appareil, ce sera d'occasion. Il est encore possible de participer à son aventure !

Infos +

KissKissBankBank, Site internet, Facebook

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Chine rêvée de François Boucher à ne pas manquer au Musée des Beaux-Arts de Besançon jusqu’au 2 mars 2020

PUBLI-INFO • Le Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon accueille du 9 novembre 2019 au 2 mars 2020 une exposition exceptionnelle intitulée Une des provinces du Rococo, la Chine rêvée de François Boucher. Cette invitation au voyage nous permet de découvrir 143 œuvres très variées dont certaines n'avaient jamais voyagé…

Musée des Beaux-Arts de Besançon : à la découverte de la Chine rêvée de François Boucher à travers 143 œuvres…

Diaporama • Le Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon accueille du 9 novembre 2019 au 2 mars 2020 une exposition exceptionnelle intitulée Une des provinces du Rococo, la Chine rêvée de François Boucher. Cette invitation au voyage nous permet de découvrir 143 œuvres très variées dont certaines n'avaient jamais voyagé…

Mégarama : Les sorties ciné du mois de novembre à Besançon

L'énorme sortie dans vos cinémas Mégarama Beaux-Arts et Ecole-Valentin, c'est évidemment la Reine des Neiges 2 ! Après le succès colossal et planétaire du premier opus, Disney revient alors que le froid s'installe pour transporter petits et grands dans un monde hivernal et merveilleux ! Sans oublier un bon nombre de comédies ou drames français...

Un Bisontin publie un livre sur Paul Weller, légende vivante de la pop en Angleterre…

Nicolas Sauvage, conférencier à Besançon et passionné de musique, s'est lancé dans l'écriture d'un livre de 532 pages consacré au musicien britannique et co-fondateur des groupes The Jam et The Style Council, Paul Weller. Considéré outre Manche comme une véritable légende, il est en revanche moins connu en France… Ce que l'auteur tente de remédier avec Life from a window – Paul Weller et l'Angleterre Pop publié en juin 2019… Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.36
légères chutes de neige
le 18/11 à 6h00
Vent
2.7 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
99 %

Sondage