Cannabis et écouteurs : un homme de 49 ans flashé à 57 km/h sur sa trottinette électrique dans le Jura

Publié le 12/03/2021 - 14:26
Mis à jour le 12/03/2021 - 14:31

Insolite • Une trottinette électrique, dont la vitesse maximale autorisée est normalement fixée à 25 km/h, a été contrôlée à Lons-le-Saunier à 57 km/h: le conducteur, positif au cannabis et qui portait des écouteurs, a été interpellé et sa trottinette confisquée, a indiqué vendredi 12 mars 2021 la police.

 © Police nationale 39
© Police nationale 39

Le véhicule "circulait en pleine voie de circulation alors qu'une bande cyclable est existante à cet endroit", a relaté la police nationale du Jura sur sa page Facebook. Le conducteur s'est "vu reprocher également le port d'un casque audio sur les oreilles, le coupant ainsi du bruit de son environnement".

Le conducteur, âgé de 49 ans, a enfin été contrôlé positif au cannabis, a précisé le commandant divisionnaire Patrick Fournier. "Une procédure unique a été ouverte pour l'ensemble de ces infractions", a-t-il ajouté.

L'amende contraventionnelle pour la conduite d'un EDPM (Engin de déplacement personnel motorisé) dont la vitesse maximale par construction est supérieure à 25 km/h peut aller jusqu'à 1.500 euros. La trottinette trafiquée a été confisquée par la police.

"On pourrait en rire, sauf que l'actualité nous rappelle de façon régulière les conséquences corporelles de la mauvaise utilisation de ces machines qui appartiennent à la catégorie des EDPM, avec les hoverboards, gyropodes ou autres monoroues", note la police sur Facebook.

"Certes ludiques et agréables, leur utilisation doit se faire dans le respect des règles élémentaires de prudence".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.39
partiellement nuageux
le 24/05 à 3h00
Vent
0.85 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
97 %