CGT : « La papeterie de Novillars demeure une entreprise viable »

Publié le 28/03/2012 - 17:35
Mis à jour le 28/03/2012 - 17:50

Dans un communiqué, la CGT fait part de ses craintes quant à l’avenir de l’entreprise de Novillars reprise en novembre 2009 par un groupe belge. Une réunion est prévue en préfecture le jeudi 29 mars avec les élus des salariés afin d’examiner la situation. Malgré les nouvelles difficultés de la papeterie, la CGT reste optimiste et espère sauver la soixantaine d'emplois en trouvant un nouveau repreneur.

espoir

PUBLICITÉ

« En novembre 2009,  Monsieur Soenen, industriel papetier belge, prend le contrôle de la papeterie de Novillars laissée sur le carreau par le groupe Otor. L’opportunité de l’arrivée d’un industriel à la place d’un groupe dirigé par le fonds d’investissement américain Carlyle a pu séduire. Il s’avère aujourd’hui que cet industriel belge possède deux qualités évidentes pour un patron : le charisme et une capacité manifeste à l’enrichissement personnel », dénonce la CGT.

« Aujourd’hui à nouveau, la crise a bon dos pour justifier une mise en liquidation alors que, même si la conjoncture n’est pas particulièrement favorable, la papeterie de Novillars demeure une entreprise viable. Les salariés devraient encore payer les conséquences d’une forfaiture dont ils ne sont en rien responsables », poursuit le syndicat.

Le 26 mars, le tribunal de commerce s’est donné quinze jours de réflexion avant de prendre une décision définitive.

« Les salariés ont décidé de poursuivre la production afin de maintenir l’outil de travail en état de fonctionner et d’assurer des recettes susceptibles de préserver une trésorerie nécessaire à un projet sérieux de reprise », conclut la CGT.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12
légère pluie
le 18/10 à 0h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1014.45 hPa
Humidité
96 %

Sondage