Chantier participatif de nettoyage à Molinges : 15 tonnes de déchets extraits par les bénévoles

Publié le 07/09/2023 - 15:00
Mis à jour le 10/09/2023 - 09:19

Samedi 2 septembre 2023, près de 70 bénévoles ont participé au chantier participatif de nettoyage d'une décharge sauvage, dans la commune de Molinges. Environ 15 tonnes de déchets ont pu être extraits.

Le Parc naturel régional du Haut-Jura, la Fédération de pêche du Jura et l’association "Mountain Wilderness France" ont organisé un chantier participatif de nettoyage d’une de?charge, sur la commune de Molinges, aux abords de la rivière Longviry.

Dans le cadre de cette opération, 70 bénévoles se sont présentés sur les lieux samedi 2 septembre, dès 8h. Après un café d’accueil, les équipes ont été briefées et les consignes de sécurité ont été données par les organisateurs.

Un sol "instable" au milieu de la forêt

Équipés de casques, gants et chasubles, les bénévoles ont évolué dans une pente raide aux conditions difficiles. Au milieu de la forêt, le sol de cette décharge se présentait "instable", jonchée de déchets et de plastiques en décomposition, accumulés depuis des années.

L’objectif était de rassembler "les plus gros déchets" dans des filets métalliques, des sacs de type "big bag" ou sur des élingues. Une fois groupés, les participants étaient remontés jusqu’à la route avec des treuils forestiers ou grâce à une chaîne humaine. Le lendemain, le nettoyage s’est poursuivi en comité restreint de bénévoles.

150 m3 de déchets remontés

Sur les deux jours de chantier, près de 150 m3 de déchets ont été remontés : pneus, lave-linges, carcasses de voitures, vélos, réfrigérateurs, chaudières, pots de peinture... Mais également une multitude de déchets domestiques : vaisselles, chaussures, textiles, plastiques divers, jouets ou télévisions...ont été ainsi retirés, soit 8,3 tonnes de ferraille et 7 tonnes de de?chets divers.

Une grosse partie de la décharge reste encore à traiter, notamment la plus difficile : les microplastiques et autres "petits" déchets divers baignent encore autour du lieu. Tous ces déchets ou potentiels polluants peuvent se retrouver dans la rivière en contre-bas et altérer sa qualité.

Un premier pas vers des actions quotidiennes

Les bénévoles étaient prévenus : le site ne pouvait pas être entièrement traité en un weekend avec les moyens alloués. Pour autant, les organisateurs restent néanmoins très satisfaits de l’opération qui a permis de communiquer sur cette problématique et de la ferveur véhiculé par les bénévoles.

"L’objectif de cette opération n’était pas tant de dépolluer complétement le site, mais de lancer une dynamique et une prise de conscience des acteurs locaux (habitants, commune, département, région, Agence de l’Eau, associations locales...) sur la nécessité absolue de préserver les ressources en eau", explique Romain Bellier, chargé de mission Bienne & Saine au Parc naturel régional du Haut-Jura.

Sur le bassin-versant de la Bienne, 260 décharges ont été recensées. En raison de la difficulté d’accès et du coût de la dépollution, la problématique avait, jusque-là, été délaissée, mais ce type d’action a pour objectif de faire évoluer les choses.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.31
légère pluie
le 20/04 à 12h00
Vent
2.2 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
83 %