Chien trainé par une voiture: l'affaire n'en restera pas aux simples excuses

Publié le 25/08/2010 - 10:05
Mis à jour le 25/08/2010 - 10:05

Le vétérinaire cantonal du Jura suisse ouvre une enquête sur l’affaire du chien tiré par une voiture. Jacques-Henri Penseyres n’entend pas laisser cette histoire sans suites. A ses yeux, les excuses ne suffisent pas.

 ©
©
Le sang de Jacques-Henri Penseyres, vétérinaire cantonal, n’a fait qu’un tour lorsqu’il a appris la douloureuse mésaventure subie par une chienne golden retriever à la mi-août. Cette dernière a été attachée au coffre de l’automobile de son maître en fin de promenade.

Tirée à trop vive allure par l’automobile, la chienne a eu les coussinets écorchés, au point que, selon un témoin, «la route a été tachée de sang».

Au plan administratif, ce dernier risque notamment une interdiction de détenir l’animal. Au plan pénal, une dénonciation à la préfecture est plausible, avec une amende à la clé. Et, si le cas est jugé vraiment trop grave, le dossier partira chez le juge d’instruction.

Le propriétaire du chien s'était simplement excusé quand les témoins ont constaté les blessures infligées à la bête.

(source: 24 heures)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.85
légère pluie
le 26/02 à 18h00
Vent
1.75 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
83 %