Cinq blessés dans une rixe entre gens du voyage à Vesoul

Publié le 31/10/2012 - 18:15
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:43

Un différend entre deux familles de gens du voyage a dégénéré en rixe, mardi 30 octobre 2012 à Vesoul, faisant cinq blessés. Cinq personnes ont été interpellées et placées en garde-à-vue au commissariat de Besançon.

Violences

PUBLICITÉ

D’après les premiers éléments de l’enquête, un groupe originaire de Haute-Savoie serait venu régler ses comptes avec des membres de la communauté des gens du voyage de Vesoul mardi soir vers 20 heures. Une rixe a éclaté, des armes blanches ont été sorties et des coups de feu tirés 

Dans la bagarre, un père et son fils de 26 ans ont été blessés par des coups de couteau. Sérieusement touché, le jeune homme a été transporté au CHU de Besançon. Ses jours ne sont pas en danger.

De leur côté, les assaillants ont pris la fuite dans un fourgon blanc, direction Besançon. Avisée, la gendarmerie a immédiatement déployé un dispositif de 21 militaires pour intercepter les suspects.

Peu avant 22 heures, le fourgon est repéré et stoppé sur l’autoroute A36 sens Mulhouse-Beaune. A l’intérieur se trouvent cinq hommes âgés de 15 à 26 ans. Les trois aînés sont légèrement blessés par balles.

 Après un court séjour au CHU de Besançon, les cinq individus ont été placés en garde-à-vue au commissariat de police de Besançon. La Police judiciaire de Besançon et la Brigade de sûreté de la Police de Vesoul ont été co-saisies de l’enquête.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.33
légère pluie
le 24/05 à 21h00
Vent
2.14 m/s
Pression
1014.97 hPa
Humidité
92 %

Sondage