Citadelle de Besançon : 110 Couleuvres vipérines relâchées dans la nature

Publié le 01/10/2021 - 15:11
Mis à jour le 12/10/2021 - 11:29

Dans le cadre d’un plan de sauvegarde de la Couleuvre vipérine, la Ligue pour la Protection des Oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté (LPO BFC) et la Citadelle de Besançon se sont associés pour protéger ces serpents en raison de travaux réalisés dans leur habitat. Après une phase de captivité, elles ont été relâchées dans la nature, a-t-on appris dans un communiqué du 27 septembre.

Une Couleuvre vipérine.  © Eric Issele?e / Life on white - Image fournie par la Citadelle
Une Couleuvre vipérine. © Eric Issele?e / Life on white - Image fournie par la Citadelle

A l’occasion des travaux de restauration des berges du canal du Rhône au Rhin menés par Voies Navigables de France dans le Doubs, la Ligue pour la Protection des Oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté (LPO BFC) et la Citadelle de Besançon accompagnent l’établissement public en charge du réseau fluvial pour la sauvegarde des Couleuvres vipérines.

Capturées au printemps le long du canal, les Couleuvres vipérines ont été mises en conservation à la Citadelle dans des bacs dédiés le temps des travaux. "Un suivi très régulier des animaux captifs a été réalisé pour confirmer leur bonne adaptation à la captivité en vue dune reproduction", explique la Citadelle. Ainsi au moins 8 femelles ont pu se reproduire et environ 50 juvéniles ont vu le jour grâce à l’expertise des équipes dévolues à ce projet.

Dernière étape : le relâché

Les travaux de restauration des berges sont terminés, des aménagements spécifiques (passes à petite faune et enrochements) ont été réalisés pour permettre une réintroduction des couleuvres dans les meilleures conditions. Environ 110 Couleuvres vipérines ont ainsi être relâchées fin septembre à l’endroit exact de leur capture dont une cinquantaine de juvéniles nés à la Citadelle.

Le mois d’octobre permettra aux animaux de préparer leur hibernation qui débutera aux premiers froids. Dans deux ans, un suivi par les équipes sera réalisé pour évaluer la bonne recolonisation des berges par l’espèce.

"Ce programme illustre pleinement les missions des parcs zoologiques modernes, tel que le Muséum de Besançon, liant expertise des équipes scientifiques et actions de terrain en faveur de la biodiversité", souligne la Citadelle.

Infos +

La Couleuvre vipérine (Natrix maura) est une espèce protégée et menacée de disparition en Franche-Comté (en danger sur la liste rouge des reptiles et amphibiens de Franche-Comté). Ces couleuvres sont complètement inoffensives comme la majorité des serpents en métropole.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Nature

Week-end hivernal et neige jusqu'à lundi matin

L’hiver est bien là, avec ses pluies glacées, ses quelques flocons et ses températures proches de zéro. De la neige est attendue dès 300 mètres d'altitude avant une accalmie samedi après-midi et le retour d'averses neigeuses dans la soirée (vers 400m) et dimanche matin jusqu'en plaine (200m). Dimanche soir et jusqu'à lundi midi, on attend de la neige, parfois en quantité.

« La forêt est notre avenir » : les employés de l’ONF réclament des bras et une vision

"La forêt peut nous sauver si on la préserve": des centaines d'employés de l'Office national des forêts (ONF) ont manifesté jeudi pour demander la "renégociation du contrat avec l'État" qui prévoit 500 suppressions de postes, et une vision d'avenir pour affronter le changement climatique.

Lutter contre la déforestation importée

La France veut faire de la déforestation importée une priorité lors de sa présidence de l'UE et a mis au point des outils qui permettent aux entreprises de ne pas acheter de matières premières contribuant à ce phénomène, a indiqué la secrétaire d'Etat Bérangère Abba. Un guide de bonnes pratiques des achats public a été édité en ce sens à destination des collectivités locales.

Rassemblement pour le climat : environ 150 personnes à Besançon

De nombreuses manifestations se sont déroulées dans de nombreuses villes du monde, ce samedi 6 novembre 2021. L'objectif : accroître la pression sur les négociateurs réunis à la COP26. Organisé au dernier moment, le rassemblement a réuni 150 personnes à Besançon place Pasteur.

Rassemblement pour le climat à Besançon

Après l'appel à l'action devant l'urgence climatique de milliers de jeunes à Glasgow, des dizaines de milliers de manifestants sont à nouveau attendus samedi dans la ville hôte de la conférence sur le climat et dans le monde. A Besançon, le rassemblement est organisé à 14h30 au départ de la place Pasteur.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.28
légères chutes de neige
le 28/11 à 18h00
Vent
2.44 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
99 %

Sondage