Concours photo des sites Unesco Franche-Comté Suisse : les quatre clichés primés

Publié le 20/12/2013 - 18:18
Mis à jour le 20/12/2013 - 18:22

Les résultats du 3ème concours photo des sites Unesco Franche-Comté Suisse (Besançon, Arc-et-Senans, Salins-les-Bains, La Chaux-de-Fonds/Le Locle), dont le thème portait sur "le patrimoine haut en couleur", ont été proclamés le 10 décembre dernier à La Chaux-de-Fonds. 37 participants avaient proposé 129 photos.

PUBLICITÉ
Les lauréats 2013 sont :
  • pour La Chaux-de-Fonds : « cdflo » (identité non communiquée),
  • pour Salins-les-Bains : Michel Cathiard dit « Mikka38 »,
  • pour Arc-et-Senans : François Petit dit « Franz251 »,
  • pour Besançon : Emilie Graby dit « Milie ».
 
Ils remportent un séjour de deux jours et une nuit dans chacun des sites classés.
 
Les commentaires du jury constitué de Gérard Benoît à la Guillaume, photographe franco-suisse et parrain de cette 3ème édition, Pierre Bohrer enseignant de photographie à l’école d’arts appliqués de La Chaux-de-Fonds, Sandra Hüsser enseignante de photographie à l’école d’arts appliqués de La Chaux-de-Fonds, Julien Cadoret chargé de l’action culturelle à l’ISBA) :
   

La Chaux-de-Fonds

« La photo valorise la dimension patrimoniale du site à travers la mise en avant du plan en damier. Les fumées de cheminées, qui sont un marqueur fort de la ville, sont soulignées par le contraste chaud/froid de la lumière et le cadrage serré volontaire. » 
 

Salins-les-Bains

« Plusieurs images ont retenu l’attention du jury pour la qualité de la composition mais celle-ci est choisie pour la dynamique et le travail recherché sur les lignes de force, le plan, la cohérence. La lumière fait cependant défaut.« 
 

Arc-et-Senans

« Le thème de la couleur est bien mis en relief (les couleurs de la montgolfière contrastent avec le noir et blanc de la saline). Le cadrage est bien traité à travers les lignes du bâtiment en bas de la photo et le positionnement de la montgolfière.« 
 

Besançon

« Le choix du cadrage à la verticale est original car la citadelle est normalement traitée en cadrage horizontal. Le cadrage vertical renforce la superposition des plans et donne une impression de « mille-feuilles ». Les différentes lignes de plan de l’image sont soigneusement soulignées. »
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La ville de Besançon dévoile un catalogue d’ouvrages vieux de plus de 500 ans

La Ville de Besançon a réalisé, après un travail de plusieurs années, un catalogue inédit de sa collection d’incunables (Ouvrage imprimé antérieur à 1500, tiré à peu d'exemplaires). Paru chez Droz dans la collection Histoire et civilisation du livre dirigée par l’EPHE et le CESR de Tours, intitule “Catalogue régionaux des incunables des bibliothèques publiques de France”, volumes concernant la Franche-Comté, il est l’œuvre de la conservatrice de la bibliothèque municipale de la Ville de Besançon, Marie-Claire Waille.

La cathédrale Notre-Dame de Paris en proie aux flammes

Un important incendie impacte la cathédrale Notre-Dame de Paris ce lundi en fin de journée. Il serait "potentiellement lié" aux travaux de rénovation au niveau de la flèche de l'édifice selon les pompiers. Les dégâts seraient déjà considérables.

Courbet a rendez-vous avec Yan-Pei Ming pour son bicentenaire

Le Doubs célèbre depuis le mois de février 2019 le bicentenaire de la naissance de Courbet, le peintre de "L'Origine du monde", par une série d'expositions et de manifestations qui culmineront lors d'un face-à-face avec les oeuvres de Yan Pei-Ming. Le peintre contemporain s'est installé ce mois d'avril 2019 dans l'atelier de Gustave Courbet.

Le Hip -Hop donnerait un goût plus intense et plus fruité au fromage…

La musique influencerait le goût du fromage • L'emmental est sensible à la musique selon une étude expérience menée durant plusieurs mois par la Haute école des Arts de Berne, dans une cave d'affinage de Berthoud, dans l'ouest de la Suisse. Après six mois et demi d'affinage au son du rock de Led Zeppelin, de la musique de Mozart ou du rap de "Tribe called quest", les meules du fromager-affineur Beate Wampfler situé dans la vallée de l'emmental, présentaient des goûts différents, en lien avec les mélodies qu'ils ont "écoutées".

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 8.8
couvert
le 21/04 à 21h00
Vent
0.51 m/s
Pression
1013.475 hPa
Humidité
80 %

Sondage