Contre les éoliennes, un nouveau collectif créé en Bourgogne Franche-Comté : ACBFC

Publié le 27/09/2016 - 09:30
Mis à jour le 27/09/2016 - 09:30

Une soixantaine d’associations de Bourgogne et de Franche-Comte? a décidé de s'unir afin de lutter ensemble contre "le de?veloppement anarchique des ae?roge?ne?rateurs", c'est-à-dire des éoliennes. Ce nouveau collectif est créé depuis samedi 24 septembre 2016. Son nom : ACBFC

capture_decran_2016-09-27_a_09.28.27.png
©ACBFC
PUBLICITÉ

« Un contre-pouvoir puissant, voila? ce que nous sommes devenus. Les de?cideurs vont entendre nos revendications deux fois plus fort », assure Michel de Broissia, pre?sident d’ACBFC. Ce collectif compose? d’associations actives dans la de?fense de l’environnement, du patrimoine, du paysage et des habitants (une quarantaine en Bourgogne et une vingtaine en Franche-Comte?) a vu le jour le 24 septembre. Il entend peser de tout son poids dans la politique de de?ploiement de parcs e?oliens, qu’il juge « absurde ». « Notre re?gion est l’une des moins vente?es de France », rappelle le pre?sident.

« Eoliennes = CO2 en hausse »

Le collectif, qui regroupe en grande partie des amateurs e?claire?s et des experts de la question e?nerge?tique, met en avant des arguments a? la fois e?conomiques, sanitaires et environnementaux mais e?galement socie?taux et patrimoniaux. ACBFC affirme, « preuves a? l’appui », que « l’e?olien s’ave?re peu rentable, cher, inope?rant face au cho?mage et qu’il est source de pollution sonore audible, inaudible (infrasons) et lumineuse. Il contri- bue, paradoxalement, a? une augmentation des rejets de CO2. Pourquoi ? Parce que son caracte?re intermittent et ale?atoire impose la mise en service en paralle?le d’autres unite?s de production e?lec- trique ».

Le collectif estime que « nos campagnes sont abandonne?es a? l’appe?tit des socie?te?s prive?es ce qui engendre, entre autres, une de?gradation du climat social et une alte?ration des paysages ». « Les citoyens sont ba?illonne?es, ignore?s et berne?s », regrette Michel de Broissia. « Un ve?ritable de?bat doit avoir lieu en Bourgogne Franche-Comte? car contrairement a? ce que notre personnel politique veut faire croire, il n’existe pas de consensus en faveur de l’e?olien, loin de la?. »

Les membres du nouveau collectif pre?parent en ce moment une action de « grande ampleur », a? savoir une manifestation a? Dijon le 15 octobre 2016 qui sera suivie quelques semaines plus tard par « un autre coup d’e?clat » en Franche-Comte?.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une vague de neige en Franche-Comté

Une vague de neige en Franche-Comté

Avec la chute des températures ce samedi 4 mai 2019, une vague de neige a déferlé sur la Franche-Comté. Si à Besançon et ses environs c'est une fine couche qui a recouvert les arbres, dans le Haut-Doubs, de véritables tempêtes ont repeint le paysage en blanc.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.13
nuageux
le 24/05 à 0h00
Vent
1.08 m/s
Pression
1016.31 hPa
Humidité
92 %

Sondage