Côte d’Or : Faut-il sauver le chien Billy ? Intervention « trop dangereuse », selon le préfet

Publié le 08/04/2019 - 14:13
Mis à jour le 08/04/2019 - 14:13

Le sort d'un chien coincé dans une buse passant sous le canal de Bourgogne fait polémique en Côte-d'Or, où le préfet a renoncé à faire intervenir des spéléologues en raison de la dangerosité de l'opération.

PUBLICITÉ

L’animal aux allures de fox terrier a été signalé aux pompiers mercredi 3 avril 2019 par son propriétaire sur la commune de Saint-Usage. Trois plongeurs du service départemental des secours sont alors intervenus dans le boyau pour tenter d’atteindre « Billy ».

« L’un d’entre eux s’est retrouvé bloqué et a dû recourir à l’aide de ses collègues pour s’en extraire », précise le préfet lundi matin dans un communiqué.

Le préfet souhaite « ne pas continuer à risquer la vie des sauveteurs en poursuivant cette opération »

Après diverses expertises des lieux, le représentant de l’État a renoncé à réquisitionner des spéléologues pour tenter un nouveau sauvetage, afin de « ne pas continuer à risquer la vie des sauveteurs en poursuivant cette opération », ajoute-t-il en réponse à un « afflux de réactions excessives et mal informées ».

Des spéléologues « prêts à encourir le risque »

Des défenseurs des animaux ont mis en cause la décision de la préfecture sur les réseaux sociaux, en affirmant que des spéléologues étaient disposés à intervenir.

« Le préfet n’interdit en aucune façon une démarche volontaire des spéléologues qui seraient prêts à encourir le risque de s’aventurer dans un tunnel instable situé sous une importante voie d’eau, mais déconseille fortement une telle opération », conclut-il.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le suspect n°1 dans la disparition de Narumi Kurozaki interrogé ce mercredi au Chili

Nicolas Zepeda-Contreras, l'ex-petit ami de Narumi Kurozaki, portée disparue depuis décembre 2016, est interrogé ce mercredi 17 avril 2019 à Santiago du Chili. Une délégation bisontine a été envoyée dès lundi au Chili dans le but de préparer cet interrogatoire particulièrement attendu pour l'enquête.

Notre Dame de Paris, défigurée mais encore debout, sera « rebâtie » promet Macron

Ravagée ce lundi 16 avril 2019 par un incendie, apparemment accidentel, Notre-Dame de Paris a été défigurée mais ne s'est pas totalement effondrée grâce à l'intervention des pompiers qui sont parvenus à maîtriser les flammes et sauver la structure de l'édifice, qu'Emmanuel Macron a promis de "rebâtir". Une souscription nationale va d'ailleurs être lancée, a confirmé Emmanuel Macron, pour aider à une reconstruction qui s'annonce longue et difficile.

Affaire Narumi : le suspect entendu au Chili cette semaine par les enquêteurs bisontins

Une délégation de magistrats et de policiers français est attendue au Chili lundi 15 avril 2019 afin de participer en milieu de semaine à l'audition du suspect dans la disparition de Narumi Kurosaki, une étudiante japonaise à Besançon en décembre 2016, a-t-on appris dimanche  de source proche du dossier.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 15.71
couvert
le 21/04 à 9h00
Vent
0.89 m/s
Pression
1017.258 hPa
Humidité
62 %

Sondage