Coupe de France : c’est fini pour Sochaux et Jura Sud

Publié le 22/01/2014 - 10:27
Mis à jour le 22/01/2014 - 19:12

Les deux clubs francs-comtois ont été éliminés en 16e de finale de la coupe de France. Sochaux s’est incliné (1-0) face à Angers, un club de Ligue 2.  Jura Sud (CFA) s’est fait sortir à Sète (2-0) par un club de CFA2.

© Mathieu Fallot Les infos du sport (Sète -Jura Sud) 

coupedefrance.jpg
coupedefrance.jpg

16e de finale

PUBLICITÉ

Sochaux dans les tréfonds du classement de Ligue 1 a connu les affres de l’élimination sur le terrain d’Angers (2e de L2) qui l’a emporté grâce à un but de Konaté en seconde période. La FCSM aurait pi faire la différence en première période, mais n’a pas marqué en raison d’un problème de défense centrale récurrent chez les jaunes et bleus. L’entraineur Hervé Renard s’est pourtant déclaré satisfait de l’état d’esprit de son groupe et des retours de Pouplin et de Roudet. “Cela paraît paradoxal, mais quelque part la  qualification n’était pas l’essentiel même si on aurait préféré repartir avec.  On se raccroche peut-être à des choses minimes et superficielles, mais l’état d’esprit est bon. Maintenant on tourne la page et on reprend le Championnat où la situation est très difficile. C’est important de rester positif. » 

L’autre match important pour les Francs-comtois se jouait à Sète. Jura Sud rêvait d’atteindre les 8e de finale. Un match à leur portée sur le papier, mais le duel des clubs amateurs a tourné à l’avantage de Sète. Jura Sud est un club de CFA et Sète évolue en CFA 2. Galvanisés par l’enjeu à domicile devant 6.000 spectateurs et dominateurs de bout en bout , les Sétois ont ouvert le score à la 33e minute et menait 1-0 à la fin de la première période. Ils concrétisent la poursuite de leur aventure en coupe de France à la 62e minute par un but à la 32e minute et peuvent rêver d’un club de Ligue 1 au prochain tour… 

(revivre le live Sète  – Jura Sud) sur le site de Midi Libre

À noter que Marseille est sorti par la toute petite porte après son élimination au Vélodrome face à Nice (4-5) tandis qu’au total quatre équipes de Ligue 1 ont mordu la poussière à ce stade de la compétition… 

Les rencontres des 16e de finale de la coupe de France :

  • Ajaccio (D1) – Caen (D2)                0-2
  • Lens (D2) – Bastia (D1)                 2-1 a.p.
  • Angers (D2) – Sochaux (D1)              1-0
  • Boulogne-sur-Mer (D3) – Rennes (D1)     0-2
  • Concarneau (D4) – Guingamp (D1)         2-3 a.p. 
  • Croix Football (amateurs) – Lille (D1)  0-3
  • CA Bastia (D2) – Niort (D2)             2-2 a.p.
  • CA Bastia qualifié aux tirs au but (5-4)
  • Marseille (D1) – Nice (D1)              4-5       

Mercredi 

  • Chasselay (D4) – Monaco (D1)
  • L’Ile Rousse (ama.) – Bordeaux (D1)
  • Yzeure (D4) – Lyon (D1)
  • Moulins (D4) – Toulouse (D1)
  • Paris SG (D1) – Montpellier (D1)            

Jeudi 

  • Auxerre (D2) – Dijon (D2)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Championne de France à de multiples reprises, triple championne d’Europe, Marlène Devillez a presque tout remporté dans sa discipline. Néanmoins, une seule médaille manque à son palmarès : l’or au championnat du Monde. Un titre qu’elle tentera d’acquérir pour la première fois de sa carrière en Espagne, début juillet.

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

En l’espace de trois années, de 2010 à 2013, cette vététiste s’est transformée en réelle ambassadrice de son sport donnant l’envie à de nombreuses jeunes de s’inscrire dans des clubs de VTT. Julie Bresset a clairement tout gagné dans sa vie : titre olympique, titres mondiaux et titre nationaux. Elle est l'une des ambassadrices du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Cette grande première devrait rester dans les annales. En bâtissant ce festival Grandes Heures Nature de toutes pièces le Grand Besançon cherche à rentrer dans la cour des grands. Du 13 juin au 16 juin 2019, les organisateurs seront à pied d’œuvre pour accueillir les nombreux visiteurs et animer les multiples activités.

La DNCG envoie Sochaux en National

La DNCG envoie Sochaux en National

Sochaux, pourtant maintenu sportivement dans le championnat de Ligue 2 en terminant à la 16e place du classement, a été relégué en National par la Direction nationale du contrôle de gestion ce mercredi 12 juin 2019, au même titre que Nancy, son voisin lorrain. Le club a fait appel de cette décision un peu plus tard dans la soirée.

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Atteint de la mucoviscidose, Paul Fontaine possède 55% de capacité respiratoire. Néanmoins, il repousse constamment ses limites pour réaliser ses rêves et atteindre des sommets. À l’heure actuelle, Paul espère un jour parcourir l’Atlantique à la Voile ou encore traverser l’Islande en courant. Il est l'un des ambassadeurs du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

A partir de ce jeudi et jusqu'au 16 juin 2019, le Grand Besançon organise le festival Grandes Heures Nature à Micropolis. Une grande première pour l'Agglomération, qui travaille sur ce projet depuis plusieurs années. Au programme notamment des épreuves d’outdoor et de nombreuses autres activités. 15 000 personnes sont attendues.

A la découverte de Sangé Sherpa, ambassadeur de Grandes Heures Nature

A la découverte de Sangé Sherpa, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Né au Népal, Sangé Sherpa est arrivé en 2009 du côté de Besançon. Lors de sa venue dans la cité bisontine, il ne parlait que très peu français et ne connaissait pas le trail. Par la suite, il n’a pas fait les choses à moitié puisqu’il s’est lancé dans l’ultra-trail. Un sport de dingo dont il est l’un des meilleurs du monde.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.93
ciel dégagé
le 17/06 à 21h00
Vent
1.71 m/s
Pression
1017.02 hPa
Humidité
90 %

Sondage