Alerte Témoin

Crues : l'Aube, la Marne, la Haute-Marne et l'Yonne toujours en orange

Publié le 07/05/2013 - 09:53
Mis à jour le 07/05/2013 - 11:19

Si la Franche-Comté n’est toujours pas touchée, en revanche quatre départements des régions voisines - l'Aube, la Marne, la Haute-Marne et l'Yonne - étaient toujours en vigilance orange aux crues ce mardi 7 mai au matin alors que des inondations sont redoutées à Troyes dans l'après-midi.

ça monte

"L'eau commence à monter ce matin dans les communes de Saint-Thibault et Buchères, au sud de Troyes, et le pic de crue devrait atteindre Troyes dans les prochaines heures", a-t-on indiqué chez les pompiers de l'Aube. Dans la nuit de lundi à mardi, les pompiers ont effectué huit interventions dans le département et procédé à l'évacuation de quatre habitants de la commune de Bréviandes où l'eau atteignait 40 centimètres dans les maisons en bord de rivière. Par ailleurs, trois familles de la communauté des gens du voyage résidant au sud de Troyes ont été déplacées vers une autre aire d'accueil, selon les pompiers.

Après les fortes pluies qui ont touché le centre-est de la France en fin de semaine dernière, l'onde de crue s'est déplacée vers le nord, et le tronçon "Seine troyenne", entre Courtenot et Romilly-sur-Seine, a été placé en vigilance orange lundi. Selon la préfecture, des inondations sont redoutées à Troyes alors que les lacs de la forêt d'Orient qui régulent le débit de la Seine arrivent à saturation et que les nappes phréatiques sont également saturées.

Dans la Marne et la Haute-Marne

Dans le département de la Marne, dont la partie sud a été placée en vigilance orange lundi, le niveau des eaux a légèrement augmenté après les pluies de la nuit, selon les pompiers de la Marne. Quelques champs étaient inondés autour du lac de Der et deux routes secondaires près de Saint-Rémy-en-Bouzemont (Marne) restaient fermées à la circulation.

Du côté de la Haute-Marne, les secours se voulaient rassurants mardi matin : "pour l'instant, tout est calme". Si quelques équipes de pompiers achevaient des interventions entamées lundi ou dans la nuit, essentiellement des assèchements de caves dans les communes de Châteauvillain et Joinville, un porte-parole des pompiers de la Haute-Marne estimait que "ça devrait se terminer aujourd'hui". Dans le secteur de Saint-Dizier, touché lundi par des crues, la situation semblait revenir à la normale.

En Bourgogne

Dans l'Yonne, l'onde de crue se situait mardi matin à Pont-sur-Yonne, tandis que le pic de crue attendu cette nuit à Sens est finalement prévu pour la fin de la matinée, selon la préfecture. Les pompiers n'ont été sollicités durant la nuit que pour deux interventions : la mise à l'abri d'une personne près de Migennes et la prise en charge d'un troupeau de bovins.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Peut-on faire pousser un palmier en Franche-Comté ?

Avec l'été qui approche à grands pas vient l'envie de retourner dans son jardin. Et même en Franche-Comté, certains d'entre nous rêvent pour leur espace vert de bambous, cactus, bananiers, palmiers et autres plantes exotiques. Problème : ces végétaux originaires de pays chauds pourront-ils s'adapter au climat régional peu clément une fois l'été passé ? maCommune.info vous donne ses conseils pour réussir à créer et garder en vie votre jardin exotique…

Touche pas au blaireau

EELV Bourgogne-Franche-Comté s'inquiète de la chasse sous terre au blaireau. Le parti explique que 49 consultations publiques sont en cours pour des projets d'arrêtés qui prévoient d'autoriser, pour la saison prochaine, la vénerie sous terre. Les départements de la Nièvre, la Côte d’Or, le Doubs et la Saône-et-Loire sont concernés 

Risque de sécheresse pour 53 départements

Plus de la moitié des départements français sont exposés à des degrés divers à un risque de sécheresse estivale, selon une prévision rendue publique jeudi par le ministère de la transition écologique et solidaire, qui veut ainsi améliorer l'anticipation à ce phénomène. La Haute-Saône fait partie des 11 départements où le risque est "très probable". Dans les autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, le risque est "probable".

EELV Bourgogne Franche-Comté réclame l’arrêt des subventions à l’aéroport de Dole-Tavaux

Europe-écologie les Verts Bourgogne Franche-Comté estime que la crise sanitaire du Coronavirus "oblige à repenser l’avenir" et demande l’arrêt de toutes les subventions "à la gabegie financière, écologique et sociale de l’aéroport de Dole-Tavaux." Le parti pense qu'il serait "plus opportun de réaffecter ces subventions à l’amélioration des lignes ferroviaires..."
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.25
peu nuageux
le 02/06 à 21h00
Vent
0.75 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
67 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune