une

De Dole à Arbois, une route sur les traces de Louis Pasteur

Publié le 15/08/2011 - 00:34
Mis à jour le 20/10/2011 - 20:18

Salins-les-Bains, Aiglepierre, Villers-Farlay. Voici quelques uns des villages entre Dole et Arbois qui marquèrent la vie du célèbre savant bisontin. Une route de la « découverte » qui vous plongera dans l’intimité du grand savant qu’il était.

PUBLICITÉ

Cet été, une route un peu spéciale propose de faire découvrir les lieux de la région qui ont un lien avec Louis Pasteur.

Au Mont-Poupet, un peu au dessus de Salin-les-Bains, vous découvrirez un sentier balisé qui revient sur un épisode fondamental de recherches du savant. En 1860, il a choisi cet endroit pour mettre en évidence les germes dans l’air et ainsi combattre les théories sur la génération spontanée

À Aiglepierre (Jura), vous pourrez visiter sa première école.

Lemuy (Jura), charmant village vous emmènera sur les traces des ancêtres de Pasteur, meuniers au XVII e siècle.

À Marnoz, vous découvrirez la maison Courvoisier où il résida de 1825 à 1830.

À Villers-Farlay (sur la route d’Arc-et-Senans) enfin, vous retrouverez un lieu qui consacra le savant. En octobre 1885, Pasteur y soigna un jeune vacher, Jean-Baptiste Jupille, mordu par un chien enragé. Les recherches du savant, alors toutes récentes, sauvèrent le garçon et consacrèrent Louis Pasteur dans la mémoire collective comme l’inventeur du vaccin contre la rage.

À deux pas de la statue de Pasteur à Dole, se trouve sa maison natale, située dans le quartier des tanneurs, témoin de l’époque où Dole fut capitale de la Franche-Comté.

Au cœur du quartier des tanneurs, dont subsistent des séchoirs à persiennes, la rue Pasteur, ainsi rebaptisée du vivant de Louis (auparavant rue des Chevannes), abrite sa maison natale qui donne le canal du Rhône au Rhin.

À faire seul ou en famille, cette immersion dans la vie de Louis Pasteur sera l’occasion pour tous de découvrir des épisodes de la vie du savant dans des lieux pittoresques du Jura.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Viralata, Le fils du caïman : le dernier roman du Bisontin Sébastien Acacia…

Viralata, Le fils du caïman : le dernier roman du Bisontin Sébastien Acacia…

Une invitation au voyage... • Après sa trilogie Neuvième Planète, Sébastien Acacia a publié son quatrième roman Viralata, Le fils du caïman le 22 juin 2018. Entre autobiographie et fiction, l'auteur bisontin fait voyager le lecteur à Rio de Janeiro, une ville qui l'a éperdument marqué. Deux jours après sa sortie, ce roman s'est hissé à la troisième place des ventes sur Amazon… Interview.

Enquête : quel Bastion pour demain ?

Enquête : quel Bastion pour demain ?

Les locaux de l'association bisontine Le Bastion, spécialisée dans la gestion de salles de répétition musciale, sont en rénovation depuis le début de cette année 2018. Et afin de répondre au mieux aux attentes des utilisateurs, Le Bastion interroge le public directement sur internet jusqu'au 13 juillet !

10e anniversaire de l’inscription de l’œuvre de Vauban à l’UNESCO : un week-end de festivités à Besançon les 6 et 7 juillet

10e anniversaire de l’inscription de l’œuvre de Vauban à l’UNESCO : un week-end de festivités à Besançon les 6 et 7 juillet

Pour célébrer les 10 ans de l’inscription des fortifications Vauban au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Ville de Besançon propose à tous, un week-end anniversaire les 7 et 8 juillet 2018 place de la Révolution. Riche en événements, la journée du 7 juillet sera le temps fort de cet anniversaire.

Le PASS Musées s’agrandit en Franche-Comté

Le PASS Musées s’agrandit en Franche-Comté

Depuis le 1er janvier dernier, le PASS Musées a intégré près de 40 nouveaux sites touristiques partenaires, disponibles en accès libre et illimité sur présentation de la carte. Plus d’une vingtaine d’entre eux sont francs-comtois...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.98
couvert
le 24/10 à 0h00
Vent
2.51 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
89 %

Sondage