Démantèlement d'une bande de cambrioleurs venus du Val-de-Marne sévir en Suisse

Publié le 02/08/2013 - 16:00
Mis à jour le 02/08/2013 - 16:00

Une bande de cambrioleurs venus de la région parisienne sévir en Suisse, ciblant notamment des entreprises, a été démantelée grâce à une étroite collaboration entre polices suisse et française. 

Le butin estimé s'élève à un million de francs suisses (800.000 euros). L'enquête a commencé en mars dernier en Suisse, avec l'interpellation de trois cambrioleurs, un Français, un Algérien et un Franco-Marocain, âgés de 27 à 37 ans, après une course poursuite sur l'autoroute.  Les trois hommes avaient pris la fuite à bord d'une Mini Cooper, après avoir cambriolé une maison individuelle et une menuiserie.

L'enquête, menée conjointement avec la police d'Ile-de-France, a montré que la bande louait des voitures et faisait des raids de quelques jours en Suisse, avant de rentrer en France pour revendre leur butin, essentiellement des ordinateurs et des téléviseurs. Début avril, neuf personnes, six hommes et trois femmes, âgés de 20 à 35 ans, ont été interpellées dans le Val-de-Marne. Lors des perquisitions à leurs domiciles, la police a retrouvé du matériel informatique, des téléviseurs, des appareils photos, de l'argent liquide, et des vêtements de luxe. En outre, 15 kilos de cannabis ont été saisis.

Un homme âgé d'une trentaine d'années, déjà condamné en France pour cambriolage, est soupçonné d'avoir mis en place un système très structuré où chacun avait son rôle : voleur, receleur et informaticien. La bande est suspectée d'avoir commis une trentaine de vols en région parisienne.
En Suisse, l'enquête a montré qu'ils ont commis une quarantaine de vols dans le canton de Fribourg, 15 dans le canton de Berne, et plusieurs autres dans le canton de Vaud.

Deux suspects en détention préventives 

Actuellement, deux auteurs présumés sont encore en détention préventive en Suisse.  En France, l'auteur principal est également en détention. Les autres membres de la bande ont été libérés et placés sous contrôle judiciaire. Selon la police du canton de Fribourg, "cette affaire montre que cette
bande se rendait en Suisse par appât du gain, en sévissant dans les zones artisanales proches des autoroutes". Les prévenus sont qualifiés de "réfléchis, hiérarchisés et hyperspécialisés". Ils seront jugés en France et en Suisse.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.19
légère pluie
le 26/02 à 15h00
Vent
1.43 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
79 %