Alerte Témoin

Deux personnes agressées à Montferrand-le-Château et à St Vit : appel à témoins

Publié le 02/07/2015 - 09:08
Mis à jour le 02/07/2015 - 09:08

Après les agressions et tentatives d'agression qui se sont déroulées à Montferrand-le-Château et à St Vit, la gendarmerie lance un appel à témoins.

09Gendarmeriegendarmesuisse008.JPG
09Gendarmeriegendarmesuisse008.JPG
PUBLICITÉ

Le samedi 20 juin 2015 dans le milieu d'après midi, une sexagénaire se trouvant aux abords du cimetière à Montferrand-le-Château a été abordée et importunée par un homme de corpulence mince aux cheveux courts châtains. La victime a pu cependant regagner son véhicule et quitter les lieux en prenant le soin de prévenir une autre personne qui arrivait également au cimetière.

Le dimanche 28 juin vers 9 heures du matin, une autre femme revenant d'une boulangerie à Saint-Vit a été agressée par un homme, d'une quarantaine d'années, dans le hall d'entrée de son domicile. Devant la réaction de la victime qui s'est débattue et qui a pu hurler, l'individu dont le signalement pourrait correspondre a aussitôt pris la fuite.

A ce stade des investigations et compte tenu des circonstances, aucune hypothèse n'est privilégiée ni écartée quant à ces deux affaires. Afin de ne négliger aucune piste, la gendarmerie qui poursuit son enquête sous la direction du parquet de Besançon, tente de recueillir le maximum d'éléments.

Le groupement de gendarmerie départementale du Doubs lance un appel à témoins en invitant toute personne, même de passage, ayant remarqué un comportement particulier ou suspect dans la localité de Montferrand-le-Château aux abords du cimetière ou celle de Saint-Vit, dans les rues avoisinantes de la rue Charles-de-Gaulle, ou pouvant avoir des informations sur ces agressions, à contacter le numéro vert - 0800 00 48 43 - de la gendarmerie.

La lutte contre toutes le formes de délinquance est l'affaire de tous. Ne pas hésiter à faire le 17 pour signaler tout comportement suspect non seulement aux abords des maisons d'habitations, mais également aux abords des commerces et des zones artisanales ou industrielles pour permettre l'intervention d'une patrouille de gendarmerie ou de police selon le secteur de compétence.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Violences à Planoise : le préfet du Doubs et le maire de Besançon appellent « à la responsabilité des parents » de mineurs

Dans un communiqué de dimanche 23 février 2020, le préfet du Doubs et le maire de Besançon lancent un appel commun "à la responsabilité des parents" de personnes mineures en particulier dans le quartier Planoise, suite à des violences contre des véhicules de police samedi soir. Deux mineurs ont été interpellés et remis à leur parents au poste de police.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.26
pluie modérée
le 25/02 à 12h00
Vent
6.2 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
91 %

Sondage