Devenir l’ambassadeur de la future campagne de communication « Moins de toxiques, nous on agit! »

Publié le 22/07/2013 - 08:25
Mis à jour le 22/07/2013 - 09:00

Le Sybert en charge de la gestion des déchets sur le Grand Besançon cherche un ambassadeur pour incarner sa future campagne de communication pour la promotion des alternatives aux produits ménagers toxiques.

logo_moins_de_dechets_coul.jpg
logo_moins_de_dechets_coul.jpg
PUBLICITÉ

Dans le cadre de sa politique de réduction des déchets, le SYBERT va lancer en novembre 2013 une campagne de communication pour sensibiliser les habitants aux alternatives aux  produits ménagers toxiques et cherche une personne résidant sur son territoire afin « d’incarner » la promotion des produits moins toxiques. Cette communication comprendra notamment une campagne d’affichage (avec photographie de l’ambassadeur) et une campagne médias (encart presse, spot radio avec la voix de l’ambassadeur…).

Porter haut et fort le slogan « moins de toxiques, nous on agit »

Envoyez  une photo ou vidéo de vous, mettant en scène votre ou vos action(s) « moins de toxiques, nous on agit ! », accompagnée de vos motivations et coordonnées complètes (nom, prénom, adresse, âge, téléphone et courriel).

Ces éléments doivent être transmis au plus tard le 31 août 2013 par courriel à l’adresse suivante : prevention@sybert.fr. Les 50 premiers participants recevront un kit de produits ménagers naturels.

Plus de renseignements et règlement du concours sur le site internet www.sybert.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Jardiniers, avez-vous vu la courtilière ?

Avec sa morphologie pour le moins déroutante et sa taille imposante, la courtilière peut en impressionner plus d’un ! Et pourtant, cet insecte étonnant est en réalité totalement inoffensif. On la trouve dans les jardins et cultures au sol meuble ainsi qu’aux abords de zones humides...le conservatoire botanique a besoin des jardiniers pour recenser l'espèce en Bourgogne-Franche-Comté !

Comment arrive-t-on à détecter les différents pollens dans l’air ?

Thème de la semaine : le printemps #2 • Tous les vendredis, Atmo Bourgogne Franche-Comté diffuse son bulletin de surveillance des pollens. Comment capte-t-on les pollens ?  comment sont-ils différenciés ? Comment fonctionne le capteur installé à Besançon ? Réponses.

Neige collante et chutes de branches : 5.000 foyers toujours privés d’électricité dans le Doubs et le Jura

jusqu'à 6.500 clients impactés • En raison des chutes de neige collante dans la nuit de mercredi à jeudi et dans la matinée et  les chutes de branches entraînant les fils électriques à terre , les équipes d'Enedis sont à pied d'œuvre pour rétablir l'électricité dans le Doubs et le Jura. Retour normal prévu dans la soirée.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 22.29
couvert
le 21/04 à 12h00
Vent
0.53 m/s
Pression
1016.003 hPa
Humidité
52 %

Sondage