Disparition de Maëlys : 180 invités entendus, les photos du mariage saisies

Publié le 29/08/2017 - 10:16
Mis à jour le 29/08/2017 - 16:33

La piste criminelle se confirme après la disparition de la petite Maëlys dans la nuit de samedi à dimanche en Isère. Les chiens de la gendarmerie perdent la trace de la fillette originaire du Jura sur le parking de la salle communale de Pont-de-Beauvoisin. La famille était réunie au mariage du cousin de la mère de Maëlys.

capture_decran_2017-08-29_a_09.46.39.jpg
© DR
PUBLICITÉ

C’est peu après 3h du matin que le DJ du mariage lance un appel au micro pour retrouver l’enfant. Vue pour la dernière fois dans une pièce réservée aux enfants, tout le monde pense rapidement retrouver la fillette. Mais l’angoisse monte au fil des minutes. Aucune trace de Maëlys.

Toute la journée de dimanche, des battues ont été organisées autour de la salle des fêtes, située dans un « environnement fortement boisé avec une végétation très dense, y compris à hauteur d’homme », précise le communiqué du parquet. Un hélicoptère de la gendarmerie a également été mobilisé et la brigade nautique d’Aix-les-Bains (Savoie) est également intervenue pour sonder la rivière Guiers, à proximité. Sans succès. Des spéléologues ont exploré les conduits des égouts.

Le dimanche soir à 21h, un appel à témoins est lancé pour retrouver la fillette, qui mesure 1m30, pèse 28 kg, a la peau mate, les yeux marrons et les cheveux châtains. Elle était vêtue au mariage d’« une robe sans manches » et « de nu-pieds » de couleur blanche. 

La piste de l’enlèvement privilégiée

Une enquête pour enlèvement a été ouverte lundi matin. « Au regard du temps écoulé depuis la disparition » de la jeune Maëlys De Araujo et « des moyens déployés pour la retrouver, aucune piste accidentelle ou criminelle n’est écartée », souligne dans un communiqué le procureur de la République à Bourgoin-Jallieu (Isère), Dietlind Baudoin.

Les enquêteurs ont reçu quelques appels téléphoniques, mais ils n’ont pas permis de la retrouver. D’importants moyens de gendarmerie, renforcés par des sapeurs-pompiers et des pompiers volontaires, ont été engagés pour rechercher l’enfant.  Si les chiens de la gendarmerie ont bien détecté l’odeur de la fillette dans la salle des fêtes, les traces s’arrêtent sur le parking.

180 invités entendus 

Les 180 invités du mariage ont tous été entendus selon des informations du Parisien. La mairie a prêté une salle afin de faciliter l’organisation des interrogatoires. Des amis et autre personnes de la famille qui n’étaient pas au mariage doivent également être entendus. Les enquêteurs ont également saisis les photos et vidéos de la soirée dans l’espoir de repérer un détail pouvant aboutir sur un début de piste… 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.35
couvert
le 22/07 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1024.34 hPa
Humidité
81 %

Sondage