Disques: le retour du vinyle passe par Morteau

Publié le 16/04/2011 - 07:57
Mis à jour le 16/04/2011 - 07:57

L’engouement retrouvé du public pour le disque vinyle fait les beaux jours d’une petite entreprise de Morteau spécialisée dans la fabrication de la fameuse galette noire, alors qu’est célébré ce samedi 16 avril premier Disquaire Day.

 ©
©
Installée depuis 2008 à Morteau, une petite entreprise de gravure et de pressage de disques vinyles, OSV Records, a doublé son chiffre d'affaire réalisant 235.000 euros en 2010-2011.
"Même si notre production reste marginale avec 4.000 et 8.000 vinyles par mois, nous progressons grâce au retour en force du vinyle depuis quelques années et grâce au bouche à oreille", explique son directeur David Zanfrino qui emploie une salariée.
Pour cet ancien DJ franco-suisse, l'engouement pour le vinyle noir tient dans la "qualité du son analogique de cet objet, plus chaleureux que le son numérique du CD".
"C'est aussi un objet d'art avec un graphisme élaboré sur la pochette dans laquelle les groupes peuvent glisser plus d'informations que dans une pochette de CD", ajoute-t-il.
"Les groupes rock, hard rock et métal qui représentent 80% de notre clientèle, ont gardé la culture du disque vinyle, mais nous voyons de plus en plus de jeunes qui veulent en réaliser pour leur petit groupe", constate-t-il.
L'entreprise travaille avec des particuliers, des groupes, des labels indépendants ou des maisons de disques. Elle propose tous les formats possibles, de l'unité à la grande série.
Elle réalise 50% de ses ventes en France et 50% dans le reste de l'Europe (Suisse, Allemagne, Italie, Portugal, Pologne, Espagne). En Europe, il y a une dizaine d'entreprises seulement qui fabriquent des vinyles dont seulement deux en France.
La première édition du Disquaire Day, événement où de nombreux artistes français et internationaux s’investissent en faveur des disquaires indépendants, se déroule samedi dans 110 magasins.
Les disquaires participants proposeront des vinyles inédits, en édition limitée, exclusivement vendus samedi.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Loisirs

Le Bo district festival s’invite dans le pays de Montbéliard

En 2024, le pays de Montbéliard agglomération et ses 73 communes sont au centre du projet Capitale française de la culture. Pour l’occasion, le Moloco propose un tout nouveau festival : Bo district. Du 9 au 14 avril 2024, une vingtaine de concerts, de tous genres musicaux (électro, pop, rock, indie, rap…) ainsi que des ateliers culturels seront proposés au grand public dans différentes villes du territoire.

Grandes Heures Nature revient les 14, 15 et 16 juin à Besançon : les inscriptions sont ouvertes !

PUBLI-INFO • En 2024, près de 10 épreuves et de nombreux défis sportifs seront proposés tout au long des 3 jours de l'évènment Grand Heures Nature. De la simple balade au raid le plus engagé, ces épreuves traverseront le territoire et ses reliefs, notre terrain de jeu du Grand Besançon !

Recette du week-end : des gaufres pour prendre le contre-pied de la Chandeleur

Plutôt crèpe ou plutôt gaufre... c'est un peu comme demander s'il l'on est plutôt team fondue ou raclette. On a décidé de mettre tout le monde d'accord en vous proposant après la recette de crèpes vertes pour la Chandeleur une recette de gaufre, validée par l'équipe de maCommune.info, pour ce week-end du 3 et 4 février 2024.

After sieste : des concerts et animations adaptés aux enfants dans le Grand Besançon

À l’initiative d'Anne-Cécile Chazal et Anaïs David, deux amies ayant créé l’association "Hors saison(s)", deux "afters siestes" feront bientôt le plaisir des grands et des petits. La première se tiendra le 18 février à l’Antonnoir à Besançon et la deuxième le 24 mars 2024 aux Écuries de la Dame Blanche à Geneuille…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.22
légère pluie
le 24/02 à 0h00
Vent
3.96 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
94 %