Disques: le retour du vinyle passe par Morteau

Publié le 16/04/2011 - 07:57
Mis à jour le 16/04/2011 - 07:57

L'engouement retrouvé du public pour le disque vinyle fait les beaux jours d'une petite entreprise de Morteau spécialisée dans la fabrication de la fameuse galette noire, alors qu'est célébré ce samedi 16 avril premier Disquaire Day.

1302933691.jpg
©dr
PUBLICITÉ
Installée depuis 2008 à Morteau, une petite entreprise de gravure et de pressage de disques vinyles, OSV Records, a doublé son chiffre d’affaire réalisant 235.000 euros en 2010-2011.
"Même si notre production reste marginale avec 4.000 et 8.000 vinyles par mois, nous progressons grâce au retour en force du vinyle depuis quelques années et grâce au bouche à oreille", explique son directeur David Zanfrino qui emploie une salariée.
Pour cet ancien DJ franco-suisse, l’engouement pour le vinyle noir tient dans la "qualité du son analogique de cet objet, plus chaleureux que le son numérique du CD".
"C’est aussi un objet d’art avec un graphisme élaboré sur la pochette dans laquelle les groupes peuvent glisser plus d’informations que dans une pochette de CD", ajoute-t-il.
"Les groupes rock, hard rock et métal qui représentent 80% de notre clientèle, ont gardé la culture du disque vinyle, mais nous voyons de plus en plus de jeunes qui veulent en réaliser pour leur petit groupe", constate-t-il.
L’entreprise travaille avec des particuliers, des groupes, des labels indépendants ou des maisons de disques. Elle propose tous les formats possibles, de l’unité à la grande série.
Elle réalise 50% de ses ventes en France et 50% dans le reste de l’Europe (Suisse, Allemagne, Italie, Portugal, Pologne, Espagne). En Europe, il y a une dizaine d’entreprises seulement qui fabriquent des vinyles dont seulement deux en France.
La première édition du Disquaire Day, événement où de nombreux artistes français et internationaux s’investissent en faveur des disquaires indépendants, se déroule samedi dans 110 magasins.
Les disquaires participants proposeront des vinyles inédits, en édition limitée, exclusivement vendus samedi.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Le festival Saônorités, de retour ce week-end pour sa 8e édition

Le festival Saônorités, de retour ce week-end pour sa 8e édition

Depuis huit années maintenant, Raphaël Lazzeroni et son équipe de 14 organisateurs organisent leur traditionnel festival Saônorités dans la petite commune de Saône, ce samedi 15 juin 2019. La particularité de cet événement musical ? Un accès libre à tous et surtout gratuit. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 33.38
ciel dégagé
le 27/06 à 9h00
Vent
2.67 m/s
Pression
1022.56 hPa
Humidité
66 %

Sondage