Don du sang : des besoins quotidiens

Publié le 16/11/2016 - 17:51
Mis à jour le 22/11/2016 - 12:05

Après les ponts de novembre et le 2e challenge au don du sang du 12 au 14 novembre 2016, l’EFS continue à solliciter les organismes bisontins pour mobiliser au don.

efs.jpg
efs.jpg

Challenge

PUBLICITÉ

Du 12 au 14 novembre dernier, plusieurs organismes ont répondu à cet appel de l’EFS et se sont distingués par leur attitude citoyenne lors du 2e challenge bisontin pour le don de sang.

Le Crédit Agricole de Franche-Comté est le vainqueur de ce challenge avec 29 donneurs mobilisés, dont 13 se présentant pour la première fois. C’est également l’organisme ayant mobilisé le plus jeune donneur (18 ans). Chopard groupe automobile prend la 2e place du challenge avec 20 participants, suivi de Pole Emploi et ses 15 participants.

Au total, 12 organismes se sont présentés au challenge (99 personnes), amenant ainsi au don de sang 31 nouveaux donneurs :

  • Crédit Agricole de Franche-Comté
  • Chopard groupe automobile
  • Pole Emploi
  • Crédit Mutuel de Franche-Comté
  • Laboratoire MDE
  • Association des Paralysés de France
  • Cipres
  • Chauffage conseil
  • Institut de formation en Masso- Kinésithérapie
  • Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs
  • Rotary clubs
  • Don du souffle

84% des donneurs avaient planifié leur don par un rendez-vous pris en ligne via le site www.rendezvousefs.fr

Chaque jour, l’EFS s’efforce de répondre en quantité et qualité aux besoins des malades. L’établissement rappelle que les produits sanguins ont une durée de vie courte : 42 jours pour les globules rouges et 5 jours pour les plaquettes. La régularité des donneurs au don de sang est indispensable pour assurer le soin des malades. Un délai de 8 semaines est nécessaire entre 2 dons de sang. Une femme peut donner 6 fois par an et un homme 8 fois.

La maison du don de Besançon vous accueille toute l’année :

  • EFS Hauts de Chazal – 03 81 61 56 15
  • Lundi au vendredi : 8h – 17h
  • Samedi : 8h – 12h
  • Tramway : 1 et 2, Station « UFR Médecine »
  • Bus : Ligne 14, arrêt « Dolto »
  • Parking réservé aux donneurs
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

recherche • C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.65
ciel dégagé
le 16/09 à 3h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1021.06 hPa
Humidité
90 %

Sondage