Drogues, armes, médicaments, jouets... Les saisies des douanes de Franche-Comté en 2017

Publié le 20/03/2018 - 14:20
Mis à jour le 22/03/2018 - 09:27

La direction régionale des douanes de Franche-Comté a présenté ce mardi 20 mars 2018 les résultats des saisies pour l'année 2017. Entre autres marchandises, 799 kilos de produits stupéfiants ont été interceptés dans la région. C'est 178 % de plus que l'année précédente.

  • Produits stupéfiants :

0,799 tonnes de produits stupéfiants ont été saisis (en Franche-Comté (+178% par rapport à 2017) dont 796 kilos de cannabis (+190%) et 178 grammes de cocaïne (+147%).

Les douaniers, qui ont pu saisir "des résines de cannabis comportant jusqu'à 40% de THC, contre 15% d'ordinaire", font de la lutte contre les drogues "une priorité". D'autant plus que selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies, la Franche-Comté serait la deuxième plus grosse consommatrice de stupéfiants, derrière l'Île-de-France... En plus d'être "un intinéraire privilégié pour le trafic via l'A36, l'autoroute de la drogue reliant Espagne et Europe de l'Est."  

"La recrudescence des saisies de produits stupéfiants observée en 2017 a l'air de se poursuivre en 2018" constate Roger Combe, directeur régional des douanes de Franche-Comté ; il souligne que déjà deux tonnes de cannabis ont été prises depuis le début de 2018.

  • Armes et munitions :

184 armes à feu ont été saisies (+1500% par rapport à 2017).

Ce chiffre s'explique principalement par le plan "Armes" développé par le gouvernement l'an dernier. Selon Roger Combe, "la grande majorité des produits saisis provient d'armureries".

  • Fraude financière et fiscale :

48 infractions en manquements des obligations déclaratives (non-déclaration d'un revenu supérieur à 10 000 euros) ont été constatées. Cela représente 2,5 millions d'euros saisis en espèce.

  • Ordures ménagères :

140 infractions pour 10 tonnes d'ordures ménagères. Ce phénomène s'explique par "certains ressortissants Suisses qui, taxés sur les sacs poubelles, viennent jeter leurs ordures sur le territoire français" expliquent les douaniers. La Franche-Comté, frontalière des voisins helvètes, en est logiquement la cible favorite.

  • Patrimoine naturel :

7 saisies (+7,5%) portant sur des espèces protégées de faune et de flore ont été effectuées. Il s'agit par exemple de sculptures en ivoire.

  • Protection du consommateur :

210 000 jouets ont été contrôlés (+10%) sur l'année 2017.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Permanence vandalisée à Besançon : la fédération du Doubs du Parti communiste porte plainte contre le syndicat UNI

Dans la nuit du dimanche 18 au lundi 19 octobre 2020, la permanence de la fédération du Doubs du Parti communiste à Besançon a été dégradée avec des affiches de l’UNI, le syndicat étudiant connu en région parisienne et qui tente de se réimplanter depuis peu à Besançon. Le PCF a décidé de porté plainte contre ce syndicat pour que "toute la lumière soit faite sur cette événement et que toutes et tous les responsables soient confondus."
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.67
pluie modérée
le 26/10 à 3h00
Vent
2.19 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
98 %

Sondage