Ecole vandalisée à Besançon : le recteur est indigné

Publié le 30/09/2013 - 18:57
Mis à jour le 30/09/2013 - 19:08

Par un communiqué, le recteur de l’académie de Besançon, Eric Martin, indigné, a indiqué condamner avec la plus grande fermeté les actes de vandalisme commis ce week-end des 28 et 29 septembre 2013 à l'école Champagne située dans le quartier de Planoise à Besançon.

recteur.jpg
Le recteur Eric Martin se félicite de ces recrutements. ©DR
PUBLICITÉ

Le Rectorat indique dans ce communiqué qu’Elisabeth Bisot, directrice académique des services de l’éducation nationale (DASEN) du Doubs, s’est rendue dans l’école Champagne ce lundi 30 septembre, dans la matinée, et a constaté les souillures dans plusieurs salles de classe.

Indigné, le recteur d’académie Eric Martin « condamne avec la plus grande fermeté ces actes gratuits de destruction et de malveillance« . « Il tient à témoigner tout son soutien aux équipes de l’école. Le recteur tient à adresser ses remerciements aux services municipaux de la mairie de Besançon qui ont aussitôt nettoyé les locaux. Les écoliers ont ainsi pu être accueillis normalement ce matin« , précise le communiqué.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.12
légère pluie
le 25/05 à 18h00
Vent
2.94 m/s
Pression
1016.3 hPa
Humidité
88 %

Sondage