Météo : mais pourquoi autant de pluie ?

Publié le 18/06/2016 - 17:34
Mis à jour le 18/06/2016 - 18:14

La question est dans toutes les bouches : pourquoi pleut-il autant ces mois de mai et juin 2016 ? Cette année à Besançon, la pluie bat des records, du jamais vu depuis 1983. On regretterait presque le printemps 2015 que l’on avait trouvé beaucoup trop sec... Nous avons posé nos questions à M. Gresset, climatologue pour Météo France Besançon.

Records de pluie

PUBLICITÉ

Depuis plusieurs semaines, la pluie s’abat sur notre région. En seulement six mois, le record de précipitations enregistré sur l’année de 1983, de 870 millimètres, a été battu. De janvier à juin 2016, nous avons subi 84% des pluies que l’on subit habituellement sur une année. De plus, Besançon est plus touchée que ses villes voisines. Les habitants de Pontarlier ont subi 66% des pluies observées habituellement sur l’année. Ajoutons à ces données un déficit d’insolation de plus de 20% et il devient difficile de garder le moral.

À la recherche d’un coupable

L’année des 13 lunes n’a donc pour l’instant rien à se reprocher puisqu’il est impossible de vérifier ce mythe. En effet, Monsieur Gresset, climatologue pour Météo France Besançon explique que les flux océaniques du Nord Ouest sont tout simplement responsables de ces précipitations. En amenant des masses d’air aussi importantes sur le nord, le climat en devient humide, instable et les températures se rafraîchissent. Mais que l’on se rassure, sur les huit jours à venir, une légère amélioration est envisageable. Saint Médard n’aura peut-être pas eu le dernier mot !

(Rédaction : Dina)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Alerte canicule dans le Doubs

Alerte canicule dans le Doubs

Météo-France a classé ce jour, dimanche 23 juin 2019 à 16h, le département en VIGILANCE JAUNE CANICULE DE TYPE 3 ; il devrait faire plus de 37°C mardi et presque 40 mercredi. Les autres départements de Franche-Comté sont aussi touchés.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

jardiner au naturel • Depuis 15 ans, les agriculteurs, collectivités, grandes entreprises, et gestionnaires d'infrastructures de transports (SNCF, départements et Drire pour les routes) ont été sensibilisés à la diminution de l'utilisation de produits phytosanitaires dans bassin de la source d'Arcier  qui couvre 45% des besoins en eau. Avec l'interdiction à la vente des produits phytosanitaires de synthèse et notamment le glyphosate depuis le début de l'année, les particuliers peuvent également jouer un rôle dans la protection de la ressource en eau de Besançon. Mercredi 26 juin 2019, une opération de sensibilisation et de collecte de bidons de produits pesticides se déroulera toute la journée à la déchetterie de Saône.

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

François de Rugy, ministre de la transition écologique a présenté la liste des animaux « nuisibles » pour les trois prochaines années, visible publiquement jusqu'au 27 juin 2019. Et le renard s'y inscrit une nouvelle fois sur la liste des espèces "susceptibles d'occasionner des dégâts", au grand dam de certains collectifs qui militent pour sa protection...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.74
nuageux
le 25/06 à 18h00
Vent
1.36 m/s
Pression
1019.6 hPa
Humidité
73 %

Sondage