Enquête participative sur les hirondelles et martinets de la région

Publié le 15/06/2017 - 08:53
Mis à jour le 15/06/2017 - 08:56

Une enquête participative a été mise en place par la "Société d'histoire naturelle d'Autun" afin de suivre l'évolution des populations des hirondelles et martinets en Bourgogne-Franche-Comté. Les participants ont jusqu'au 31 juillet 2017 pour rendre leurs observations. 

20120530_hirondelle_rustique_gite_val_suzoncomp.jpg
Hirondelle rustique
PUBLICITÉ

Les types d’oiseaux de la région 

« L’hirondelle rustique est la première à revenir dans nos contrées. Elle est reconnaissable à son plumage, sombre à reflets bleutés sur le dessus, son ventre blanc et sa gorge rouge. Sa queue fourchue pourvue de longs filets lui donne une silhouette typique. Préférant les milieux ruraux, on la retrouve à l’intérieur des bâtiments où elle construit son nid en forme de coupe ouverte sur une poutre, à l’aide de boue et de paille.

L’hirondelle de fenêtre construit un nid constitué de boulettes de boues et de salive, sur la façade des bâtiments, au niveau des angles des fenêtres ou des avancées de toit. On l’observe ainsi plus souvent en ville, ou dans les bourgs des villages. Le dessous de son corps est totalement blanc, le dessus est sombre excepté son croupion blanc à la base de la queue.

Le Martinet noir est le dernier arrivé. Sa silhouette typique, ses longues ailes fines en forme de faux et ses très courtes pattes le prédestinent à une vie aérienne quasi exclusive. Citadin, le nid est situé le plus souvent à plus de 5 mètres de haut dans une anfractuosité de bâtiment », explique la Société d’hitoire naturelle d’Autun.

Une régression des effectifs

« Même si la situation semble se stabiliser actuellement, une régression des effectifs nicheurs a été observée ces dernières décennies. Les menaces, en plus de la mortalité naturelle, sont « liées directement à l’homme » explique la société (utilisation des insecticides, destruction volontaires des nids, destruction des zones humides, …). Chacun peut donc participer à l’enqueête pour « améliorer la connaissance sur la répartition de ces espèces en Bourgogne ».

Info +

  • Une plaquette et des fiches techniques réalisées par l’EPOB (Etude et Protection des Oiseaux en Bourgogne, fédération régionale des associations ornithologiques), sont disponibles et téléchargeables sur le site www.bourgogne-nature.fr, dans la rubrique « SOS Nature / SOS Oiseaux / Document à télécharger ».
  • Les observations d’hirondelles et martinets sont à noter sur www.bourgogne-nature.fr dans la rubrique E-Observations (enquêtes « les hirondelles et martinets »). Cette enquête se terminera le 31 juillet 2017, n’hésitez pas à y participer!
  • Renseignements : Vincent Vilcot – Société d’histoire naturelle d’Autun – shna.vincent@orange.fr – 03.86.78.79.87.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.03
ciel dégagé
le 19/09 à 0h00
Vent
2.85 m/s
Pression
1023.77 hPa
Humidité
67 %

Sondage