Fièvre catarrhale ovine : de nouveaux cas sur une même exploitation

Publié le 21/11/2017 - 13:59
Mis à jour le 21/11/2017 - 17:37

Après la découverte d'un premier cas de fièvre ovine catarrhale de sérotype 4 (FCO4) le 6 novembre 2017, de nouveaux cas ont été confirmés sur le même secteur, précise la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles) et les Jeunes Agriculteurs (JA) de Franche-Comté . Ils souhaitent que des mesures efficaces et adaptées doivent prises pour empêcher la propagation du virus.

veau.jpg
© Pixabay Zdenet

« des mesures à prendre »

PUBLICITÉ

Depuis la découverte du premier cas de FCO 4, l’Etat a déployée une zone de vaccination d’urgence. La circulation des animaux a notamment été réglementée par un périmètre interdit et une zone de surveillance. Le Doubs, le Jura ont été classés en zone de protection tandis que la Côte-d’Or, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire et le Territoire de Belfort ont été classés en zone de surveillance. 

« Les résultats des tests, prévus pour le 24 novembre, pourront faire évoluer les mesures de protection », précise la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs de Bourgogne-Franche-Comté.

« Si nous approuvons toutes les dispositions prévues, compte tenu de l’origine du foyer, les zones de surveillance auraient pu s’établir à la commune et non à l’échelle du département, en particulier pour la Saône et Loire, la Côte d’Or et la Haute-Saône. Toutefois, le choix entre une application à la commune ou au département doit être laissé à l’appréciation de chaque département. Compte tenu de l’impact économique de ces mesures, il n’est pas indispensable de mettre la ceinture, les bretelles et sortir le parapluie », nous indique-t-on.

Les syndicats demandent notamment que les vaccins nécessaires soient donner rapidement aux éleveurs concernés :« Il est important d’étudier, dès à présent, les possibilités d’intervention du fonds de mutualisation sanitaire et environnemental (FMSE). Pour faciliter les mesures de prévention, une aide au dépistage doit être mise en place, avant et après le départ de zone (prélèvement et analyse) », concluent-ils.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Après l’automne, l’hiver et la neige, avec décathlon

Après l’automne, l’hiver et la neige, avec décathlon

Publi-infos • Rien de plus féérique que parcourir des sentiers recouverts de neige?! La randonnée sur neige est le meilleur moyen de profiter d’une nature belle et parfois spectaculaire. Pour ce faire, l’équipe de concepteurs « Quechua Randonnée Neige » de Décathlon travaille au quotidien pour mettre au point des produits pensés et conçus pour vos sorties en hiver.

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

"appel à la mobilisation générale" • Entre 600 manifestants et 1.000 manifestants selon la CFDT étaient au rendre-vous de la marche d'Alternatiba ANV (action non violente) Cop 21 au départ du parc Micaud à Besançon. Direction la place Flore pour rejoindre les Gilets Jaunes avec un Die In (mourir sur place). La marche devrait rejoindre les Vaîtes vers 17h avec un village des alternatives en parallèle de la Guinguette des Vaîtes mais le rassemblement s'est scindé. Une centaine de gilets jaunes a décidé de se rendre au centre-ville pour rejoindre les "Livres dans le Boucle". La majorité des marcheurs climatique se sont dirigés en direction des Vaites.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.15
ciel dégagé
le 14/10 à 3h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1014.8 hPa
Humidité
88 %

Sondage