Fièvre catarrhale ovine : de nouveaux cas sur une même exploitation

Publié le 21/11/2017 - 13:59
Mis à jour le 21/11/2017 - 17:37

Après la découverte d'un premier cas de fièvre ovine catarrhale de sérotype 4 (FCO4) le 6 novembre 2017, de nouveaux cas ont été confirmés sur le même secteur, précise la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles) et les Jeunes Agriculteurs (JA) de Franche-Comté . Ils souhaitent que des mesures efficaces et adaptées doivent prises pour empêcher la propagation du virus.

 ©
©

« des mesures à prendre »

Depuis la découverte du premier cas de FCO 4, l'Etat a déployée une zone de vaccination d'urgence. La circulation des animaux a notamment été réglementée par un périmètre interdit et une zone de surveillance. Le Doubs, le Jura ont été classés en zone de protection tandis que la Côte-d'Or, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire et le Territoire de Belfort ont été classés en zone de surveillance. 

"Les résultats des tests, prévus pour le 24 novembre, pourront faire évoluer les mesures de protection", précise la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs de Bourgogne-Franche-Comté.

"Si nous approuvons toutes les dispositions prévues, compte tenu de l’origine du foyer, les zones de surveillance auraient pu s’établir à la commune et non à l’échelle du département, en particulier pour la Saône et Loire, la Côte d’Or et la Haute-Saône. Toutefois, le choix entre une application à la commune ou au département doit être laissé à l’appréciation de chaque département. Compte tenu de l’impact économique de ces mesures, il n’est pas indispensable de mettre la ceinture, les bretelles et sortir le parapluie", nous indique-t-on.

Les syndicats demandent notamment que les vaccins nécessaires soient donner rapidement aux éleveurs concernés :"Il est important d’étudier, dès à présent, les possibilités d’intervention du fonds de mutualisation sanitaire et environnemental (FMSE). Pour faciliter les mesures de prévention, une aide au dépistage doit être mise en place, avant et après le départ de zone (prélèvement et analyse)", concluent-ils.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Une journée sans voiture à Besançon… et après ?

Le week-end s'annonce bucolique, sportif, nature et sans voiture ! Tout du moins le samedi 25 septembre 2021. A l'occasion de la semaine de la mobilité, du troisième temps fort du festival outdoor Grandes Heures Nature samedi et de Tout Besançon Bouge dimanche à Chamars, la Ville de Besançon a souhaité organisé la première journée sans voiture.

Le Muséum de Besançon va réintroduire 290 Écrevisses des torrents dans la nature

Accompagné de l'Office français de la biodiversité (OFB), le Muséum de Besançon s'apprête à réintroduire dans un ruisseau des Vosges du Nord 290 Écrevisses des torrents juvéniles dont l'espèce est en danger critique d'extinction, a-t-on appris ce jeudi 23 septembre. Cette opération s'inscrit dans le cadre du plan de sauvegarde "Espèces animales en danger au sein de la Réserve de biosphère transfrontalière (RBT) (Vosges du Nord) – Pfälzerwald (Allemagne)".

Xavier Thévenard : « Il est temps pour nous de choisir le bon chemin »

Urgence climatique • Le traileur, triple vainqueur de l'UTBM (ultra trail Mont Blanc en 2013 -2015 et 2018)  s'engage dans la sensibilisation de nos comportements face au changement climatique. Avec son projet "À la croisée des chemins" mené avec son sponsor - la marque On-  il invite à une véritable prise de conscience via 12 totems installés dans les montagnes du Jura.

L'avenir de l'écologie se joue (aussi) en Bourgogne Franche-Comté

"Vers une écologie de territoires ?" Temps fort du festival des solutions écologiques porté par la région Bourgogne-Franche-Comté, un débat a réuni une petite centaine de personnes mercredi 8 septembre 2021 à la Citadelle de Besançon : des élus, des partenaires de la Région et de Ville de Besançon mais aussi une trentaine de citoyens.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.83
couvert
le 28/09 à 12h00
Vent
3.17 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
84 %

Sondage