Franche-Comté : une fraude sociale d'1,3 million d'euros

Publié le 24/06/2017 - 09:26
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:27

Une entreprise de nettoyage parisienne, qui travaillait pour une enseigne de restauration en Franche-Comté, a fait l'objet d'un redressement de cotisations sociales de plus de 1,3 million euros, a-t-on appris samedi auprès de l'Urssaf.

 ©
©

"Les inspecteurs ont découvert un système qui reposait sur la minoration des sommes déclarées auprès de l'Urssaf" lors d'un contrôle conjoint de la Police aux frontières (PAF) et de l'Urssaf, en février 2014 à Pontarlier (Doubs), a précisé l'Urssaf dans un communiqué.

L'Urssaf a évalué à 1,3 million d'euros le montant total de la fraude en Franche-Comté, où l'enseigne de restauration détient plusieurs magasins. En cas de condamnation de l'entreprise de nettoyage, qui pourrait se révéler insolvable ou disparaître en raison des sommes à recouvrer, l'Urssaf pourra faire jouer la solidarité financière de l'enseigne de restauration.

"Pour les marchés d'un montant supérieur à 5.000 euros, les entreprises sont dans l'obligation de demander à leur prestataire une attestation de déclaration et de paiement de cotisations sociales fournie par l'Urssaf, au moment de la signature du contrat et tous les six mois.", souligne l'Urssaf. "Sans quoi, la responsabilité du donneur d'ordre peut être engagée".

Pour l'Urssaf, "ces fraudes créent les conditions d'une concurrence déloyale au détriment des entreprises qui respectent la législation" et "portent également atteinte aux droits des salariés".

Info +

Selon une étude Acoss d'avril 2016 (Agence centrale des organismes de sécurité sociale), l'évasion sociale représente entre 6,1 et 7,4 milliards d'euros par an. L'Urssaf Franche-Comté a renforcé ses effectifs consacrés à la lutte contre le travail illégal au cours de l'année 2016 avec une équipe totalement dévolue à cet objectif.

Le rôle du réseau Urssaf est de financer le système de protection sociale français avec pour mission principale la collecte des cotisations et contributions sociales.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Fin de l’appel à témoins : l’homme de 55 ans a été retrouvé sain et sauf

Mise à jour • Les gendarmeries d’Ornans et de Morteau avaient lancé un appel à témoins ce dimanche 15 mai pour retrouver Denis Braye, un homme de 55 ans résidant à Mamirolle et parfois à Trepôt dans le Doubs, porté disparu depuis dimanche en milieu de journée. Elles indiquent ce lundi que ce dernier est retourné à son domicile.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.21
ciel dégagé
le 17/05 à 21h00
Vent
1.81 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
100 %

Sondage