Hors de lui, un homme donne un coup de tête dans les volets en métal du commissariat 

Publié le 20/08/2021 - 14:00
Mis à jour le 20/08/2021 - 09:33

Le soixantenaire avait déjà fait parler de lui dimanche dernier suite à l’agression d’une fonctionnaire de police. Mercredi 18 août 2021, c’est un coup de tête qu’il a donné dans les volets du commissariat de Besançon.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Dimanche dernier, l'individu avait été impliqué dans un accident de la route alors qu'il était alcoolisé. 

Place en garde à vue, il avait violemment poussé une fonctionnaire de police et lui avait occasionné de profondes griffures. Les menaces de mort avaient également fusé…

Ce mercredi, il s'est présenté à l’accueil du commissariat et a commencé à insulter le policier en face de lui (il l'avait déjà outragé et menacé au téléphone dans l'après-midi alors qu'il l'appelait au sujet de son véhicule).

Il a finalement été interpellé après avoir donné un violent coup de tête dans les volets en métal du commissariat… Il a passé la nuit au poste. Il sera jugé en janvier 2022.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Vandalisme des statues d’Ousmane Sow à Besançon : la Ville de Besançon appelle à une union face au racisme

Ce mercredi matin, deux jours après la dégradation de la statue de Victor Hugo, la Ville de Besançon a découvert stupéfaite que « L'homme et l'enfant », statue de l’artiste Ousmane Sow située au monument aux morts des Glacis, a également été recouverte de peinture blanche sur les mains et le visage.

Besançon : une autre statue d’Ousmane Sow, " L’homme et l’enfant " vandalisée cette nuit

Après la dégradation volontaire de la statue Victor Hugo située sur l'esplanade des Droits de l'Homme à Besançon dans la nuit du 20 au 21 novembre 2022, la seconde statue d'Ousmane Sow, située au parc des Glacis, à côté du monument aux morts, a été vandalisée dans la nuit du 22 au 23 novembre. 

" White power ", la signature des actes de vandalisme des statues d’Ousmane Sow à Besançon

Des photos retrouvées sur les réseaux sociaux prouvent que l’acte de vandalisme perpétré sur la statue de Victor Hugo par Ousmane Sow dans la nuit du 20 au 21 novembre, sont revendiqués par les néonazis… une fois de plus dans la ville de Besançon. Nous avons également appris ce mercredi qu’une autre statue d’Ousmane Sow au parc des Glacis a elle aussi été vandalisé dans la nuit du 22 au 23 novembre.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.04
légère pluie
le 29/11 à 3h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
98 %