Il affirme s’être fait tirer dessus, sans preuve

Publié le 08/12/2012 - 10:05
Mis à jour le 08/12/2012 - 10:06

Un homme a appelé la police pour dire que son frère avait tiré dans sa direction et qu’il s’était retranché dans son appartement à Besançon, avec ses deux enfants. Mais sur place, la police découvre la petite famille tranquille et sans arme.

PUBLICITÉ

L’homme qui a contacté la police s’est-il vraiment fait tirer dessus par son frère, vendredi 7 décembre 2012 en fin de matinée, dans le quartier Palente à Besançon ?

En tout cas, les hommes de la sûreté départementale n’ont retrouvé ni arme, ni projectile sur place. Et contrairement aux affirmations de la soi-disant victime, son frère ne s’était pas « retranché » chez lui avec ses deux enfants.

A leur arrivée, les forces de l’ordre ont découvert deux enfants sereins et un père de famille qui réfutait les accusations de son frère. Aucun témoin de la scène non plus.

Le GIPN (groupement d’intervention de la police nationale) n’avait plus qu’à faire demi-tour en chemin.

En revanche, les deux hommes semblent effectivement s’être disputés la veille.

Ils ont tous les deux été entendus par la police, mais devant l’absence de preuve d’une quelconque agression, ils ont quitté le commissariat sans encombre.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.02
couvert
le 22/07 à 18h00
Vent
2.48 m/s
Pression
1022.12 hPa
Humidité
62 %

Sondage