Alerte Témoin

Incendie de la fourrière de Besançon : les quatre membres du "commando" toujours en fuite

Publié le 17/01/2020 - 18:14
Mis à jour le 17/01/2020 - 18:14

Une nouvelle conférence de presse a été donnée par Etienne Manteaux, procureur de Besançon, vendredi 17 janvier 2020 suite à l'incendie de la fourrière de Planoise.

IMG-2933
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Dans la nuit du 23 au 24 décembre 2019, une voiture a été volée en pleine nuit près de Toulouse. Le propriétaire de cette voiture avait déposé plainte auprès de la police. Ce véhicule a ensuite été repéré dans une rue du quartier Planoise puis prélevé et envoyé à la fourrière de Besançon le 27 décembre. "La police a découvert que cette voiture était faussement immatriculée", précise le procureur de la République.

Les malfaiteurs ont alors fait une première tentative de destruction du véhicule le 30 décembre vers 19 heures : trois malfaiteurs cagoulés, armés et portant des combustibles avaient tenté d'entrer dans la fourrière, mais le salarié ne les a pas laissés faire et a prévenu la police.

La police avait alors surveillé les environs pendant une partie de la nuit.

La seconde tentative est survenue le 31 décembre : un individu, cette fois non cagoulé, a pu entrer dans la fourrière et ouvrir la porte à trois malfaiteurs. L'un a menacé l'employé de la fourrière avec une arme à poing. Les deux autres ont incendié la voiture volée. Ils ont ensuite pris la fuite.

159 voitures impactées par l'incendie

Le bilan de cet incendie fait état de la destruction de 159 véhicules stationnés à la fourrière. 157 personnes ont aujourd'hui déposé plainte au commissariat de police. "Le feu a pris très vite. La température a atteint les 800°C pendant l'incendie. On ne sait pas encore combien de voitures ont subi de possibles dégradations dûes à cette forte chaleur", précise Etienne Manteaux.

Au-delà de ces dégâts, l'Intermarché situé au-dessus de la fourrière a également été lourdement impacté par l'incendie. Bilan : 1 million d'euros de marchandise impropre à la consommation et 50 personnes sont au chômage technique. "Il s'agit d'un préjudice considérable", a déclaré le procureur.

Huit suspects interpellés en début de semaine

Huit individus ont été interpellés mardi dernier. Pourquoi autant d'interpellations ? "C'est une tactique d'enquête pour recueillir un maximum d'informations" a expliqué Régis Millet, directeur de la police judiciaire de Besançon. Deux hommes, âgés de 19 et 24 ans, ont été présentés ce vendredi au magistrat instructeur. "Aucune des deux personnes n’est soupçonnée d'être directement impliquée dans cet incendie", précise le procureur. Les quatre membres du "commando", comme le qualifie Etienne Manteaux, sont encore en fuite. Les domiciles de ces individus ont cependant été perquisitionnés. "Ils seront interpellés et ils seront entendus", a déclaré le procureur.

Ils seront poursuivis pour :

  • Destruction par incendie en bande organisée (ils encourent 20 de prison)
  • Vol de véhicule
  • Usurpation de plaque d'immatriculation d'une personne existante
  • Association de malfaiteurs
  • Trafic de stupéfiants

"Nous irons jusqu'au bout de cette affaire pour démanteler l'ensemble du réseau" a déclaré le procureur.

Une interpellation avec la BRI et le RAID

La BRI et le RAID ont été appelés à renforcer les effectifs de police judiciaire et de la sureté départementale à Besançon pour l'interpellation des individus en début de semaine. "C'est très rare qu'on demande à ce genre de force de venir pour procéder à ce type d'intervention", indique le commissaire Moreau, adjoint à la Direction départementale de la sureté publique.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Accident sur la RN 57 à Saône

Mise à jour à 17h50 • Deux voitures se sont percutées vers 15h sur la RN 57 à Saône après le Trou au Loup en direction de Pontarlier. La route a été coupée jusqu'à 16h pour permettre aux secours d'intervenir.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.54
légère pluie
le 17/02 à 18h00
Vent
3.42 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
92 %

Sondage