Information judiciaire ouverte après la noyade de trois enfants à Chalon-sur-Saône

Publié le 27/07/2018 - 15:14
Mis à jour le 15/04/2019 - 16:16

Une information judiciaire a été ouverte ce vendredi 27 juillet 2018 après la noyade de trois frères et soeur début juillet dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a-t-on appris auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Cette procédure a été ouverte contre X pour "homicides involontaires", a précisé le procureur de la République à Chalon-sur-Saône Damien Savarzeix, qui a dit avoir de "très fortes interrogations sur les instructions données aux enfants et les conditions de leur surveillance".

Surpris par la "déclivité du sol"

Le 8 juillet, les trois enfants, âgés entre 9 et 13 ans se sont noyés dans le lac des Prés Saint-Jean, où la baignade est interdite. Ce jour-là, ils avaient été confiés à leur belle-mère.

Les deux plus jeunes de cette fratrie de cinq enfants, âgés de 9 et 10 ans, ont été surpris "par la déclivité du sol" et "n'ont pu remonter à la surface, ne sachant a priori pas ou peu nager", avait indiqué le parquet le 11 juillet. Leur aîné a tenté "en vain de les secourir alors que lui-même ne savait pas nager".

La topographie des lieux "ne permettait pas aux adultes, qui se trouvaient à environ 50 mètres de là, d'avoir une visibilité directe sur le lieu de baignade des enfants", avait également souligné le parquet.

Le vendredi précédant le drame, les enfants "s'étaient déjà rendus" sur ce même plan d'eau, où ils "étaient déjà rentrés dans l'eau" après avoir obtenu "la permission de l'adulte référent pour se rafraîchir", selon la même source.
(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.04
nuageux
le 19/04 à 0h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
93 %